Commentaires : Ajuster l'altitude de vol des avions de ligne pour sauver la planète : une solution sérieusement envisagée

Un automobiliste ne fait absolument rien.
1 milliards d’automobiliste ont un impact important. 8 milliards d’humain qui aspirent au mode de vie US ou européen, c’est une catastrophe. Je pense que tu n’as pas la notion des grands nombres…

Effectivement, le principe de la conservation de l’énergie s’applique bien.
Cependant on doit considérer la Terre comme un système fermé. L’énergie reçue du soleil doit être en équilibre avec l’énergie radiée vers l’espace. Le fait de cramer les ressources organiques stockées dans le sol et de balancer du CO2 dans l’atmosphère limite l’énergie radiative et donc l’atmosphère se réchauffe (même chose pour les contrails et les nuages générés qui sont le sujet de l’article). Et le gros problème c’est que l’état d’équilibre supérieur est très loin des conditions de vie… :-/
Pour illustrer le propos, il faut regarder les températures de Venus et Mercure ou les équilibres sont différents (atmosphères différentes), il fait bien plus chaud sur Vénus que sur Mercure pourtant plus proche du soleil.

On parle ici de l’effet de serre qui est global, il n’y a aucune région épargnée, le CO2 se répartit uniformément.

Ton téléphone aura été bien plus couteux écologiquement à sa fabrication et son utilisation que pour son transport. Le transport de ton téléphone fabriqué en Chine aura couté moins de 10 gr de CO2 (3mgr de CO2 / kg / km). Contrairement aux idées reçues, un porte container pollue peu par rapport à la quantité de marchandise transportée. Le problème vient de la quantité astronomique de trucs fabriqués aux 4 coins du monde.

1 « J'aime »

C’est pourtant pas bien compliqué, l’homme par son activité, pollution, pillage des ressources naturelles détruit son propre écosystème.
Tout comme un virus, il se développe et fini par détruire son hôte.