Forum Clubic

Commentaires : Air France va rendre accessibles ses services "augmentés" NDC aux agences de voyages

Grâce à un partenariat entre la compagnie et Amadeus, les agences de voyages pourront proposer des offres encore plus attractives à leurs clients, mais non sans toucher aux tarifs.

L’article n’est pas ultra clair pour moi!

Premier paragraphe:

« Permette aux voyageurs de bénéficier d’offres plus attractives » + « tarification dynamique » (du coup je suppose à l’avantage du client?)

2ème paragraphe:

« Des billets plus chers pour les voyageurs »

Donc ce n’est pas vraiment plus attractif ^^

A moins que vous parliez juste d’offres personnalisées plus ciblées, et que ca n’a rien à voir avec le prix des billets?

2 J'aime

Ah bah si c’est « commercialement » plus attractif car tu pourra lancer des prix d’appels a partir de tres tres pas cher. Et tu pourra mettre des « services » déja inclus de base.

Encore optimiser pour te vendre un truc dont tu veut pas :slight_smile: BOF

Quel euphémisme

Je ne vois rien d’autre que l’externalisation et la sous traitance de leurs plateformes de réservation.

Sous couvert d’un « à la carte » une stratégie plus agressive de taux de remplissage des vols.
Comme le fait la SNCF depuis quelques temps.

Je vois pas où est le bénéfice client et les services « augmentés ». Et je París que les sachets de cacahuètes vont encore perdre 5grammes et venir d’Asie via une société de sous traitance irlandaise qui les fait transiter par l’Afrique, Histoire de faussement gagner 3 emplois et une poignées d’euros.
Avant de disparaître complètement contre un distributeur d’eau trouble et un gobelet tout pourris. Qu’on pourra savourer les genoux Sous le menton pour une rangée de plus, histoire de gagner 6 passagers. Et le nez sur un écran 256couleurs zéro k avec des séries d’y a 40 ans. parce que vous comprenez mon brave monsieur, ça coûte cher, donc si tu veux mieux faut payer.

Que ça soit en train ou en avion l’accueil et le service ne fait que baisser en gamme depuis des années.

Nous sommes A peu près tous traités comme du bétail à charger en soute.
L’alignement sur le low-cost.
Toujours la même rengaine sur les charges qui ne cessent d’augmenter, notamment salariale, alors que le service baisse et qu’il y a de moins en moins de personnel opérationnel à bord. Ou passe donc l’argent ? Et où sont donc passé les salariés ?

Plutôt que d’externaliser et démembrer leur société et d’embaucher à prix d’or des costkillers, des directeur produits, des stratèges en analyse et autres parasites d’entreprises ils feraient mieux de revenir aux fondamentaux de leur métier.

S’il y a bien un truc à retenir pour les réservations de vols, c’est de ne jamais passer par une agence !

Le prix des billets pourra être plus librement fixé. Le problème, c’est que les tarifs partiront à la hausse, du fait des « services inclus » en même temps que l’achat de ton billet.

De ce que j’ai pu voir, les pros du tourisme font pour beaucoup grise mine face à cette nouvelle :confused:

Air France va rendre accessible quand les remboursements des billets d’avion qu’ils nous doivent ?

Ok, merci!

je suis aller lire un peu le pdf (https://www.iata.org/contentassets/6de4dce5f38b45ce82b0db42acd23d1c/get-started-ndc.pdf, page 5 en particulier ) et ca à l’air d’être juste leur api de reservation qui évolue pour être plus moderne et mieux syncro avec les agences de voyage + propose de meilleures options de cross selling et par exemple une interface customisée en fonction de si le client est un habitué ou pas (le niveau de ses miles etc…)

Pas très différent de ce qui se fait déjà avec les low cost en somme, qui font juste de la vente en ligne et proposent également des hébergements, de la loc de voiture etc…

Enfin sur le papier ca m’a pas l’air dingue, juste une mise à jour pour être technologiquement moins à la bourre.

@cyrano66

Air France a toujours travaillé avec Amadeus, ce n’est pas nouveau (Air France est d’ailleurs l’un des fondateurs d’Amadeus). Amadeus est LE GDS leader mondial sans conteste et bon nombre de compagnies aériennes travaillent avec eux.
Au contraire, NDC avait intialement pour but, sous des explications pompeuses de nouveaux ceci/de nouveaux cela, de permettre aux compagnies aériennes de se défaire de la main-mise des GDSs (Amadeus, Sabre, Galileo, etc…) et des frais (élevés) inhérents à leur utilisation. En effet, les spécifications NDC devaient offrir un accès plus facile aux APIs de réservation des compagnies à tout type d’acteurs et donc, réduire la plus-value des GDSs et donc de leurs frais facturés.