Forum Clubic

Commentaires : AfriCrypt : 3,6 milliards de dollars en Bitcoin, la plus grande arnaque en crypto depuis... toujours

Les fondateurs d’une société sud-africaine d’investissement en crypto-monnaies
ont disparu avec 3,6 milliards de dollars en Bitcoin
(BTC).

1 J'aime

Je vois déjà venir les anti-cryptos qui vont confondre arnaque en utilisant Bitcoin et Bitcoin en lui-même.

A ceux-là, pensez à Bernard Madoff…

3 J'aime

Anti-crypto au rapport.
C’est sur que 10% c’était une mega arnaque quand on parle d’un produit qui fait +2000% puis -50% en l’espace de quelques semaines.
Bref entre pitcoins et satoshits, ça commence quand même à sentir cette affaire.

1 J'aime

Crypto = non réglementé = open bar pour tous les Escrocs et autre blanchiment d’argent.

3 J'aime

Ahaha c’est tout ce qu’il y a a en dire.

2 J'aime

Même en essayant de ne pas être fermé vis à vis des cryptos, il faut bien reconnaitre qu’une grande partie, au moins 99%, sont des scams et même celles qui ne le sont pas par nature peuvent servir très facilement à faire des escroqueries monumentales. Pour des monnaies encore en quête de reconnaissance et de respectabilité, c’est tout de même un gros coup dur.
Et n’est ce pas toi qui dit que le Bitcoin est ultra sécurisé ? Nous avons ici le preuve du contraire.

3 J'aime

C’est quoi cette propagande foireuse en faveur des cryptos, dans le contexte actuel Madoff se ferait attraper en même pas une semaine, ici grâce aux cryptos aucun problème l’argent n’a même pas à être blanchi, les cryptos sont le paradis des criminels, le summum technologique en matière d’arnaque.

2 J'aime

Malheureusement dans le monde des cryptos monnaie si vous n êtes pas propriétaire de vos clés privés ce ne sont pas vraiment vos crypots :frowning:

3 J'aime

Je connais quelques personnes à la police et ils reçoivent plein de plaintes pour des arnaques bancaires… jamais aucune liée aux cryptos.

Seulement quand il y en a sur les cryptos, ça fait réagir les anti et ça génère du trafic et donc du revenu publicitaire pour les médias.

Dans ma famille et dans celle de quelques amis, des gens se sont faits escroquer… toujours dans le bon vieux monde bancaire sécurisé. Ils n’avaient pas de cryptos.

Il y a des arnaques partout. Ce n’est pas parce qu’on vole de l’argent que l’argent est une arnaque. C’est la même chose pour Bitcoin (pour moi les autres cryptos sont des arnaques mais c’est un autre sujet). Le mécanisme utilisé pour voler l’est. C’est la même chose avec les cryptos.

L’appât du gain aide à trouver les victimes et comme tout le monde a entendu des histoires extraordinaires de personnes qui sont devenues riches avec les cryptos, ça facilite. Il y a eu la même chose avec la ruée vers l’or, la bourse, la bulle Internet, etc. Et ça continuera encore avec d’autres moyens après.

1 J'aime

Quand tu « perds » tes cryptos, tu ne vas pas voir les flics car ça ne sert à rien et surtout, t’as la honte de t’être fait berner… donc tu te fais tout petit et généralement tu la ramènes moins sur les forums ^^ On ne voit jamais les victimes venir pleurer… car elles savent que de toutes façons, tant que ce n’est pas en euros, cela n’a aucune valeur!

1 J'aime

Pourtant plusieurs criminels se sont déjà faits prendre car les transactions sont publiques…

1 J'aime

Le problème c’est que tu commentes sans comprendre. Il n’y a aucune preuve de la « non sécurité » du Bitcoin ici. Quand tu transfères l’argent de ton compte vers celui de quelqu’un et qu’il s’en va avec, c’est ton réseau bancaire qui est non sécurisé ? Non, c’est juste toi qui a fait confiance à un escrocs et c’est exactement ce qu’il s’est passé ici.

1 J'aime

On est d’accord qu’objectivement il faudrait avoir le pourcentage d’escroquerie par rapport aux transaction « honnêtes ». Mais il faut quand même avouer que les arnaques aux cryptos monnaies semblent sacrément juteuses!
Autre avantage du coté bancaire, on peut en général se faire rembourser rapidement, ce qui n’est souvent pas possible avec les crypto monnaies, même si on peut facilement identifier quelles sont les transactions frauduleuses (un comble).
Et dernier point, des connaissances dans la police travaillent ou? J’en discutais il y a quelques mois avec un gendarme gradé, il disait être complètement désarmé face à la « nouvelle criminalité technophile », bien sur tous ce qui est vols sans contact, vol de véhicules électroniquement, arnaques internet, arnaques téléphoniques et SMS, virus, ransomware, … mais SURTOUT ce qui est lié aux crypto-monnaies (avec pour quelques cas de recoupements avec les catégorie précédentes bien sûr) qui représentait bien plus en valeur et pour lesquelles ils étaient totalement désarmés. Déjà que sur le « basique », les cellules spécialisées sont dépassées…

1 J'aime

Effectivement, il n’y a pas de problème de sécurité. Mais par principe, tu ne peux pas annuler une transaction en crypto monnaie, elle est identifiée et tracée, on peut savoir qu’elle est frauduleuse à la base mais elle est immuable (sauf cas particulier mais là c’est le pirate qui s’est planté).
Le système bancaire régulé peut dans la majorité des cas permettre cette annulation de transaction, c’est déjà une grosse différence.

1 J'aime

Oui, le programme scolaire manque cruellement de certains sujets comme: les mesures de sécurité préventives (détection d’emails frauduleux même s’ils sont envoyé par quelqu’un de confiance, jamais donner ses codes d’accès, attentions aux arnaques par téléphone, jamais rien n’est gratuit, etc). Crypto ou pas crypto, les arnaques sont vraiment ingénieux et Monsieur tout le monde est assez désarmé face à ça.

Nah c’est toi qui comprends pas que 3.9 milliard ça rentre pas dans tes poches, si t’as de la monnaie chez toi fait le test… Ouf !

Finalement, c’est le même problème à chaque fois qu’il y a un intermédiaire financier (en qui on doit avoir confiance)… ce que Bitcoin essaie d’éradiquer.

Des escrocs il y en a effectivement à la pelle mais là on parle d’un système qui selon toi doit remplacer les banques à terme, pas de Joe la Magouille qui te vend un manteau en polyester comme étant du vison. Le préjudice n’est pas le même, le nombre de victimes n’est pas le même, bref cela n’a rien à voir. L’escroquerie à cette échelle avec une telle facilité et une telle impunité n’a été rendue possible que par les cryptomonnaies ou plus exactement par le manque de régulation des cryptomonnaies à l’heure actuelle.

1 J'aime

Quand tu vois la galère pour les vieux quand ils changent de télé, on s’imagine bien toutes leurs économies sur des clés usb, et attention hein faut pas se planter dans les manips.
Bref pas de risque de voir cela se démocratiser. Juste une tentative pour de nouveaux acteurs de remplacer les bsnques, mais aux finals ils occuperont la même fonction si ça devait se démocratiser.
Bref un doux rêve de geek, bonne chance.

On est encore trèèèès tôt dans l’aventure. comparé à l’adoption d’Internet en termes de nombre d’utilisateurs, on est en 1997. Il y a encore beaucoup à développer sur l’UX.

Aujourd’hui il faut être un peu technophile voire complètement geek pour utiliser Bitcoin pour des transactions. Mais de plus en plus de sociétés se créent pour améliorer ça.

Au Mexique par exemple, la banque de la 3e fortune du pays travaille pour accepter Bitcoin. Il y a plein d’autres initiatives comme ça…

Mais les médias généralistes vendent plus facilement des trucs plus simples à comprendre alors on parle plus facilement des escroqueries… ça génère plus de clicks ;-). On le voit bien ici.

Je me demande combien de vues on aurait sur un article de fond sur la mise à jour Taproot qui arrive en novembre…