Commentaires : 650 000 dollars pour cracker l'anonymat de la blockchain Monero

Contrairement au Bitcoin, Monero a basé sa politique sur l’anonymat de l’utilisateur. Aujourd’hui, les régulateurs US veulent en finir avec cet anonymat.

bah c’est le business quoi… si tu vends pas un autre vend a ta place…

Cette remise en perspective est la bienvenue je trouve. :wink:

3 « J'aime »

Des procédures du gvt US sont obligées d’être publiques.

L une des seules vrai crypto fongibles. Par contre sa capitalisation est plus proche du milliard que des 281 millions de dollars

2 « J'aime »

C’est peut être pour faire croire que c’est incrackable alors qu’ils l’ont déjà fait et encourager les blanchisseurs à adopter ce blockchain ?

2 « J'aime »

Le blanchiment d’argent via les banques fiduciaires est activement combattu et est de plus en plus difficile, les cryptomonnaies elles par contre sont l’eldorado de tous les criminels. Il y a cet effet de mode social, cette hystérie collective qui dicte que l’anonymat, c’est une bonne chose, hors dans une société bien gouvernée l’anonymat serait une plaie qui ne ferait que perpétualiser la criminalité.

Y’a plus qu’à attendre que les consciences s’élèvent… lentement, très lentement… on peut s’estimer heureux que le monde va dans le bon sens, au moins on sait que dans 100, 200, 300 ans la société devrait probablement atteindre un niveau éthique acceptable.

cette monnaie est très utiliser au Venezuela pour contrer les attaque américaines contre la monnaie locale. tous sa est politique

Bien vu, j’ai confondu le volume journalier au moment de la rédaction x) c’est corrigé !

« Activement combattu » https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/banques-deutsche-bank-jp-morgan-2-000-milliards-de-dollars-de-transactions-suspectes-857674.html
2000 milliards. Pendant presque 20 ans.
Heureusement qu’avant c’était plus facile et moins combattu !

1 « J'aime »

Tu remarqueras qu’aujourd’hui ces faits sont signalés, et vu le nombre de signalements les banques ont l’air de bien jouer le jeu. Auparavant, ni signalement ni rien. Tout va dans le bon sens, le rythme n’est pas phénoménale mais c’est un peu comme tout, ça avance au rythme du monde.

Je suis plus zcash que monero.
En zcash une partie d’une transaction privée peu volontairement la révéler. Est-ce possible en monero?

Non, d’où le craquage voulu par les US.

L’une des seules ? Quelles autres sont fongibles.
Il y en a tellement ! :grin:

Si c’est pour piéger les blanchisseurs, ça se saura très vite que les transactions en monero ne sont plus anonymes. Et les fraudeurs se tournaient vers une autre monnaie…