Forum Clubic

Commentaires : 5G : l'Union européenne livre ses recommandations, sans exclure Huawei mais en maintenant la pression

Bruxelles a approuvé, mercredi, la fameuse boîte à outils de mesures à appliquer pour assurer la sécurité des réseaux 5G de la zone. Huawei, sans être nommée, se retrouve dans une position inconfortable.

1 J'aime

c’est quand meme fantastique qu’ils ont pas fait ca pour la 4G, quand il y a eu le scandale Edouard snowden sur les ecoutes a grande echelle de TOUTES les communications quasi monde entier. Les equipement americains ( erikson, etc…) n’ont pas etés bannis pour autant. Et pourtant, pour la Chine, sans aucunes preuves, ni faits, on se mefie et on bannit !!! tout ca n’est qu’une guerre commerciale dont je suis pas sur que les ricains soient gagnants sur le moyen/long terme !!! On ne gagne pas a etre seul sur le marché… car sur le marché asiatique + Russie, + une partie de l’Europe soit en Huawei, il reste que des miettes aux ricains… Ils s’en prennent qu’a eux ! pour gagner qq dollars de Mo, ils ont appris aux asiatiques a fabriquer leurs technologies. Et aujourdhui, l’eleve a depassé la maitre ( c’est les asiatiques qui innovent, les americains copient) . Tant pis…Il est beau le rtour de baton de la productivité a outrance !!!

2 J'aime

Donc si je résume, le client lambda sera potentiellement épié par les chinois, et les clients « sensibles » seront épiés comme d’usage par les etats unis ?
J’ai bon ?

2 J'aime

Ericsson, c’est pas américain mais suédois. Pour le reste, tu as raison. Rien ne vaut la pluralité et la concurrence, ça permet aussi de limiter les risques.

2 J'aime

Nous avons un grand équipementier européen comme Nokia (avec dedans l’ex-Alcatel français)…et les opérateurs veulent du Huawei parce que c’est moins cher: Tarifs obtenus grâce au dumping social, les subventions de l’État communiste chinois, voire (selon certains pays) de l’espionnage technologique…Il faut parfois savoir dire Non.