Forum Clubic

Commentaires : 28 millions d'euros piratés à la bourse de cryptomonnaie de Tokyo

Surprise pour Remixpoint, qui gère la société de crypto-exchange BitPoint : 3,5 milliards de yen ont disparu de la caisse numérique, représentant 28 millions d’euros.

Dans ce pays ouvert aux cryptomonnaies, les piratages semblent donc être courants, et ce malgré l’utilisation de la blockchain.

L’utilisation de la blockchain n a JAMAIS été prévue pour contrer un quelconque piratage !! Ce n’est pas un pare-feu, ce n’est pas un antivirus, ce n’est pas un antitrojan c’est juste une suite de block une blockchain !!

1 J'aime

on va pas pleurer mais bien rire !

Oui je plussoie Vanilla =)

Le blockchain n’est pas et ne sera pas une solution pour contrer les piratages.

La raison d’être du blockchain est de permettre d’abord une décentralisation de l’information en trimballant les méta données dans la donnée.

En clair, chaque donnée, ici la monnaie virtuelle (mais on devrait plutôt voir ça comme une transaction), garde en elle des informations (méta données) de bout en bout, ce qui permet de vérifier la véracité de la donnée, qu’elle n’a pas été vérolée pendant que cette dernière circule d’un point A à un point B…

Les méta données sont encryptées c’est cela qui rend les opérations longues… La vérification de méta données encryptées avec l’ajout de nouvelles une fois le tout validé =)

Ce n’est pas vraiment comme tu le vois et l’explique que la blockchain du bitcoin fonctionne… si tu lis l’anglais l’article que je link ci dessus te l’expliquera.

les metadonnees ne sont pas “encryptees” comme tu le dis.

Donc, en français et en résumé, le protocole blockchain permet d’assurer sa sécurité avec ce que l’on nomme un hash.

En incorporant le hash du block 101 au block 102, on s’assure que aucun autre block ne suivra le bloc 101, et le bloc 103 devra inclure le hash du bloc 102 pour pouvoir être vérifié lui aussi.

Donc le bloc 102 inclus à la fois le hash du bloc 101 et une liste de transactions. Et le hash du bloc 102 sera calculé à partir de cet ensemble “liste de transactions du bloc 102 + hash du bloc 101”

Mes cours d’info sont loins mais j’ai toujours pensé que le hashage pouvait être considéré comme une encryption dans la mesure où le hash sera toujours unique pour une chaine donnée… quelque soit l’algo

Merci en tous les cas, je vais lire ça ^^

Le hash sert juste à vérifier que l’information brute correspond bien à ce qui a été utilisé pour fabriquer le hash. Comme pour un password par exemple.

ChaineA => hashage => resultA

tu peux vérifier qu’on te donne bien ChaineA comme mot de passe, mais en partant seulement de resultA il est impossible de récupérer la donnée initiale “ChaineA”

C’est pour cela que les sites web (bien sécurisé) ne conservent que la table hashée des password, et pas une table en clair des passwords.

Voilà un article qui détaille la différence entre hashage et l’encodage (le mot français pour encrypting)

j’ai lu l’article sur les blockchain =D super intéressant merci

vais lire la différence entre le hash et l’encryption =)

je me suis planté pendant toutes ces années… ma vie est foutue… :’( :joy::joy::joy:

blague à part merci ^^

Au moins tu reconnais ton erreur :slight_smile: T’as plus qu’à virer les verbes encrypter et crypter de ton vocabulaire pour les remplacer par “chiffrer” et ça serait parfait :slight_smile:

Je n’ai jamais prétendu tout connaître, c’est précisément pour cela que je suis ici ^^

Prétendre le contraire serait simplement de la malhonnêté intellectuelle, et de surcroît, nous apprenons tous pour oublier; c’est un processus tout à fait normal

En attendant, je vais me cacher… =D

Le problème maintenant c’est l’abus de langage et les habitudes qui ont la vie dure… :smile:

Blockchain est un systeme securise bien entendu, et a ete pense comme tel de part l’utilisation de l’encryption des donnees, de merkle tree pour generer des blocks qui par la suite sont de plus en plus difficile a defaire au fur et a mesure que de nouveaux blocks sont utilises, de signatures digitales et autres outils deja utilises par d’autres solutions.

Pas la peine de monter sur ses grands chevaux, et de pretendre donner des lecons.