Forum Clubic

Comment quitter le développement? Quelles études? Quels métiers?

Bonjour à tous,

Nombreux sont les développeurs qui ont envie de quitter le développement après un certain nombre d’années.

Je dispose d’un diplôme d’ingénieur. J’ai 15 ans d’expérience dans le développement. Je rédige les spécifications techniques. Je suis responsable du choix de l’architecture et des technologies. Je développe… Bref, j’occupe trois fonctions, mais mon salaire n’est pas égal à la somme des salaires associés à ces trois fonctions.

(*) Je possède une expertise sur cinq langages (C, PHP, Java, Perl, JavaScript, ActionScript). Et j’utilise couramment d’autres langages (Python, en particulier). L’apprentissage d’un nouveau langage ne me pose pas le moindre problème. Mais cette perspective ne me motive pas car cette montée en compétence ne s’accompagne pas d’une hausse de salaire.

(*) J’ai utilisé de nombreux frameworks. Là aussi, l’acquisition d’un nouveau framework ne m’intéresse pas, pour les mêmes raisons.

(*) J’ai acquis une expertise en architecture logicielle… Mais je ne trouve que des postes “d’architecte-développeur”.

(*) J’ai travaillé deux ans dans le secteur du temps réel embarqué, et 13 ans chez cinq fournisseurs d’accés Internet (LibertySurf, Tiscali, Alice, Free, et mon employeur actuel). Je suis expert sur les technologies Internet et WEB. J’ai aussi un solide culture “Télécom”.

Les chasseurs de têtes et les SSIIs me contactent régulièrement. Mais ils ne sont intéressés que par mon savoir-faire en développement. Pour rendre le poste plus “attractif” ils ajoutent que ce dernier comporte une partie d’architecture et de spécifications… Bref, rien de nouveau. Et surtout: Le salaire stagne.

Conclusion : Je rejoins le groupe des d’informaticiens bien décidés à quitter la technique. Il faut vraiment que je quitte ce métier avant l’âge de 40 ans.

Je voudrais reprendre des études pour acquérir un diplôme qui me permette de quitter la technique, tout en valorisant mon expertise en informatique. Il serait en effet dommage de jeter à la poubelle 15 ans d’expérience en informatique.

Remarque : Peut-être la France dispose-t-elle d’un nombre d’ingénieur expérimenté en informatique trop important… à tel point que l’on peut se permettre de jeter 15 ans d’expérience. J’en doute, car sinon je ne serais pas autant harcelé par les chasseurs de têtes. Je crois, en revanche, que c’est le court terme qui guide toute l’activité. Ce “court-termisme” entraine une hyperspécialisation… On cherche des profils hyperperformants, tout de suite, maintenant, pour des projets souvent très mal organisés (à cause de rivalités politiques au sein du management).

Avez-vous des idées d’orientation professionnelle?

Merci à tous,

Denis

Pour sortir du technique pur tu dois partir vers la maitrise d’ouvrage. Il faut donc arreter de regarder coté SSII ou éditeur et te tourner vers des clients finaux (j associe un FAI à un éditeur dans ce discours). C’est dommage que au cours de ces 15 ans tu n’as pas eu l’opportunité d’avoir plus de contact fonctionnel. En ce qui me concerne j’ai commencé au technique, puis j’ai pris des multi casquettes : gestion de projet, analyse métier et consulting. Ca me permet de progressivement m’éloigné du technique pour rentré dans un logique fonctionnel où je m’occupe progressivement des études des besoins fonctionnels et des architectures. J’ai fait ca en SSII en y allant au culot, en m’imposant plus ou moins de force sur ces roles sur les missions jusqu’à que ça deviennent naturel pour ma boite que je fasse tous cela. Je continu d’alterner entre les missions techniques, consulting et fonctionnel, mais ça me laisse le temps de me décider

Maintenant, je suis jeune (27 ans),j’ai de la marge. Toi tu as 15 ans de bouteilles, donc tu es largement dans les profils voulu par les clients finaux, en enrobant un peu tes expériences en production/exploitation/métier et en architecture tu peux largement prétendre à des postes de responsables applicatifs chez un client final, ou chef de projet métier dans les services web (avec ton expérience les ficelles du web coté métier tu dois les connaitres), en dehors de la finance et de la pharma, la majorité des domaines métiers coté IT n’ont pas besoin d’une énorme maitrise du sujet pour y démarrer (mais faut s accrocher pour suivre). Ca peut avoir l’air prétentieux, mais faisant du consulting, quand je vois le niveau d’incompétence de certaines de ces personnes chez des grands comptes… je me dit que y a de la place pour des gens motivé d expérience, faut pas avoir peur et se lancer, c est pas possible de faire pire parfois :slight_smile:

En gros le résumé : prise de courage, un peu de charisme, pas avoir peur de se mettre à la politique et une dose de culot et le reste tu as largement déjà le bagage nécessaire.

sinon si tu veux vraiment une formation, depuis quelques année il y a des master en management de systeme informatique (généralement privé mais au moins de niveau 1 voir meme CTI), je n’en ai plus en tête mais, étant orienté pour des gens avec de la bouteille, il y a souvent des formules avantageuses pour les gens qui ont un boulot.

Enfin, la c est sujet a discussion mais c est une voie, il y a des MBA “low cost” orienté IT fonctionnel, avec systeme de cours le week end uniquement (mais ca demande pas mal de boulot le soir) - De souvenir l’ESSEC en propose. Par contre c’est pas gratuit :frowning: et c est un monde différent.

Edit : Je rebondis sur un point commun avec toi : j’ai comme toi le mode “multi fonction” mais j’ai pas le multi salaire. En rentrant dans le coté fonctionnel a mi temps, j’ai compléter mes compétences manquantes et j’ai finis par me faire repérer par une boite et c’est bien parti pour s’arranger, toussa pour dire : y a de l’espoir ! “Le technique c’est pas un circuit fermé”
Edité le 16/08/2011 à 13:26

@red_asphalt

Salut,

Je te remercie pour cette réponse riche en pistes de réflexion.

La solution du MBA adapté aux ingénieurs en informatique me tente bien.

Je souhaite en effet capitaliser sur mon expertise technique. Autrement dit, je pars du principe suivant:

Je me vends avec un MBA ET un diplôme d’ingénieur en informatique consolidé par 15 ans d’expérience.

Je ne compte pas orienter ma carrière vers un secteur qui n’a rien à voir avec l’informatique. Ce serait, de mon point de vue, une grosse erreur stratégique. Je me place sur un créneau spécialisé, sur lequel l’expérience en informatique a de la valeur.

Dans cet environnement, je considère que la formation en “business and administration” n’a pas besoin d’être excellente. Une “bonne” formation est suffisante (enfin, je pense - mais je peux me tromper). Le gain apporté par une “excellente” formation (en “business and administration”) ne serait pas énorme.

QUESTION: Pensez-vous qu’un ingénieur en informatique a besoin d’une excellente formation en “business and administration”?

Je vais chercher de ce côté là. Je te remercie pour l’information, car j’ignorais que ce type de diplôme existe.

Cordialement,

Denis

Pour le MBA en management des systemes d’informations, il fallait au moins 5 ans d’expériences significatives. Donc 15 ans c’est parfait. Ensuite, quelque soit le MBA c’est les contacts qu’on noue qui compte. (Avec les profs ou autres personnes en formations). Le mieux étant de trouver une entreprise qui sponsorise le MBA (généralement un grand compte le comprend très bien). En gros tu rentres à pied joint dans la politique d’entreprises.

Pour la formation, sur ce sujet, de mon point de vue, à ce niveau d’étude, elle doit compléter une culture et une connaissance du monde pro qui te concerne. Les sujets abordés faut déjà y être sensible et les approfondir/comprendre pendant la formation. Ou du moins pas “tout” découvrir.

Maintenant ce que je te conseil, c est de carrément les contacter et les rencontrer pour discuter avec eux. C est des professionnels, donc les mieux placé pour répondre à tes question.