Forum Clubic

Ces films ou livres qui vous laissent un sentiment de "malaise"

Il y a parfois des films, téléfilm, voir aussi des livres , qui vous laissent un sentiment étrange, une sorte de malaise,… sans trop savoir pourquoi :neutre:

Non pas forcément car ils montrent quelque chose de possible, de réel, mais qui vous laisse songeur, avec plein de questions, ou vous dérange…

Quels sont-ils ?

PS : Je ne souhaite pas faire un débat sur le fait que ce l’on peut ressentir est idiot ou pas, car nous avons tous notre perception des choses :jap:
Edité le 22/08/2008 à 12:55

Moi j’en ai un c’est Modern Love, ou ta un gars parfait avec plein d’attention, et au final la fille le jette car il est “trop parfait”. Et ça ça me met mal à l’aise, enfin je me dis que la vie est vraiment mal foutu !

Hier soir, minuit passé, je zappe un peu sur les chaînes tv

j’arrive sur la 3, un téléfilm français commence.

On voit des gens marcher lentement, ils sortent d’un cimetierre et le titre est LES REVENANTS

Je me dis, pfff un téléfilm français sur des revenants qui m’a l’air d’avoir 2 de tension :smiley:

En même temps, le film n’est pas un film d’action, c’est assez lent, car on joue bcp sur les émotions.

Rapidement, on nous montre des gens “en réunion”, un silence, puis quelqu’un prend la parole (le Maire de la ville).

Il explique que 70 millions de personnes sont revenues. Dans la ville environ 13000 personnes.
Ils ont constaté que toutes ces personnes étaient mortes, mais que leur mort était survenue au max il y a 10 ans, et que ce phénomère de retour avait duré 2 heures.
Que pour la majorité des personnes revenues, l’âge est d’environ 60 ans, mais il y a des plus jeunes également et des enfants.
Les tombes ne sont pas ouvertes, ils arrivent dont ne sait ou, on ne sait comment.
Ils marchent, ils errent.

On va donc les installer dans ces “centres” pour voir un peu ce qui se passent, mais les familles qui reconnaissent des membres de leur famille peuvent les prendre chez eux.

Je précise que ces revenants sont “propres” sur eux, en excellent état physique (pas d’état de décomposition), bref ils sont comme “nous” si je peux dire.

Là, j’ai envie de savoir ce qu’il va passer, d’autant que le film ne tourne pas dans une direction de : est-ce un message des cieux ? vont-ils nous manger ? qui a-t-il après la mort ? etc…

En fait, ce film tourne un peu sur notre façon de réagir, vous avez perdu un proche, il y a un travail de deuil qui s’est fait et là, paffff, il revient.
Là, il y a des gens qui sont pressés les revoir et d’autres qui ne souhaitent absolument pas savoir s’ils sont revenus, ce que je peux comprendre également (peur, c’est pas normal, etc…)

Les questions que l’on peut se poser : mais d’ou viennent-ils ? que s’est-il passé depuis leur mort ? etc… ne sont pas dites dans le film, enfin il y a une ou deux questions durant le film, mais c’est tout. C’est surtout le spectateur qui se pose toutes ses questions, donc là moi, et j’ai envie de regarder jusqu’au bout le film pour savoir si j’aurai des réponses :smiley:

Ces revenants sont tout de même étudiés : ils sont en super santé, ils résistent mieux que nous aux microbes, et ont par contre une température corporelle un peu inférieur à la notre, ne dorment quasiment pas, et marchent environ 15 km par jour, ils se regroupent (souvent la nuit) et on ne peut rien faire contre.

On essaie de les réintroduire dans la vie active, car ils sont vivants, leur cerveau fonctionne, mais ils “tournent” au ralenti.

Ceux qui ont retrouvé des membres de leur famille et qui revivent avec, sont d’un côté si l’on peut dire heureux, mais également bien angoissé, parfois ils ont peur, de quoi ? ils ne le savent pas, mais ils ont un tas de sentiments (contradictoires).

Une femme retrouve son “mari”, elle ne souhaite pas le voir, et au final c’est lui qui vient la voir. Elle a peur, elle angoisse, elle ne sait que penser, et quand elle le touche on ressent avec elle, cette peur, ce dégout qu’elle pourrait avoir car il était mort, et cette envie de le sentir à nouveau contre lui.
Ils font l’amour, bref, ces revenans retrouvent une activité qu’ils avaient avant leur mort.

Un couple retrouve leur enfant agé de 6 ans. L’enfant retrouve sa chambre, ses jouets, ses parents, bref, sa vie…Les parents sont “heureux” mais au cours du film, on sent que la mère a peur, ne reconnait pas son enfant, elle s’éloigne de lui, comme si elle ne ressentait plus d’amour, mais tout cela dû au fait que le cerveau au final, n’arrive pas à imaginer cette chose possible et aussi que l’enfant ne montre pas vraiment d’émotion, reste tout de même détaché.
Le père est tout heureux, passe du temps avec son enfant, reste très attaché, ne veut pas le perdre de nouveau, mais il se pose bcp de question.

Bref, le fim finit sur le fait que ces revenants provoquent des explosions diverses en pleine nuit, pour provoquer un cafouillage et en profiter pour s’enfoncer sous la terre, ils se regroupent par petits groupes, et descendent sous terre, on ne saura jamais pourquoi :neutre: et ceux qui n’ont pas réussi à se cacher, on leur a fait inhaler un produit qui les mets dans un profond coma et on les redépose sur leur tombe.

Il a tout de même un truc assez fort qui ressort sur ces revenants : ils sont vivants, retrouvent des images de leur passé, n’ont pas oublié bcp de choses, mais ils leur manquent qq chose, j’ai envie de dire leur “âme”.

Quand on perd qq de cher, on donnerat n’importe quoi pour le faire revenir, et cette personne revient …

Bref, ce téléfilm m’a laissé un gout de mal à l’aise
Edité le 22/08/2008 à 11:30


[www.linternaute.com...](http://www.linternaute.com/television/programme-tv/programme/2012478/les-revenants/)

Dans la liste des films bien remuants dans leurs genres :

  1. American History X
  2. History of Violence
  3. Lord of War
  4. Blood Diamond
  5. Syriana
  6. Estern Promise

Pour le descriptif il faut que je prenne un peu de temps :wink:

Un film qui m’a mis le bourdon : Million dollar baby.

Ce film montre à quel point, au plus haut de la gloire, tout peut s’effondrer en quelques secondes.

Il m’a ammené à me poser des questions, à me remettre en question et à réaliser que j’aurais pu me retrouver dans le même état que la nana à la fin du film.
Edité le 22/08/2008 à 11:38

Juste je l’avais oublié celui là, un des film qui m’as le plus “remué” dernièrement :jap:

:oui: celui là est loin de m’avoir laissé indifférente également

En même temps, faut presque être un robot pour pas éprouver quelque chose en regardant ce genre de film :paf:

Suffit d’être modo :paf:

:ane:

“C’est arrivé près de chez vous”: Franchement, je n’ai pas réussi à le regarder entièrement et pourtant, je ne suis pas trop sensible à ce niveau. :neutre:

Pourtant il est fantastique, ce mélange d’humour noir est juste jouissif :smiley:

Il m’a pas laissé indifférent, mais il ne m’a pas mit mal à l’aise :neutre:

Pas de mal à l’aise, mais il fait quand même bien réfléchir, ce que j’aime beaucoup, c’est que le réalisateur n’as pas de parti pris, il filme ça d’une manière très détachée. Tout le monde ne prend pour son grade…

:oui:
Quand je l’avais regardé en dvd c’était moins fort en émotions, mais j’avais été le voir au ciné et ça m’avait vraiment chamboulé :slight_smile:
A partir du tournant du film, j’avais la gorge prise et les yeux sacrément rouges alors qu’en général je suis plutôt détaché par rapport aux films :confused:


Sinon, côté bouquin [b][La part de l’autre](http://www.krinein.com/livres/part-autre-4251.html)[/b] de Éric-Emmanuel Schmitt :) En fait c'est un bouquin dans lequel on va suivre le début de l'âge adulte de deux personnages (Adolf H et Hitler) qui n'en sont qu'un mais dont la vie a pris deux chemins différents (Hitler, la personne que l'on connait, et Adolf H qui a réussit à entrer à l’École des Beaux-Arts de Vienne). Ce bouquin est plutôt bien écrit mais développe surtout des questions intéressantes : quelle était la part d'humanité chez Hitler, aurait-il put être une personne normale, mais surtout, il nous force à nous demander jusqu'à quel point savons nous contenir notre propre part de folie. Et c'est en ça qu'il m'a un peu dérangé, on finit par se poser des questions sur soi-même à se dire "et moi qu'aurais-je fait" alors que l'on ne veut pas forcément se les poser :/ Edité le 22/08/2008 à 13:38

Sekhmetouserapis tu n’arriverai pas à mettre la partie du haut en Spoiler, pour ceux qui n’ont pas vu le film :neutre:

Tiens en parlant de ça, il y a quelques années, TF1 avait diffusé un téléfilm sur Hitler et la chaine avait volontairement supprimé les morceaux ou H était présenté de manière humaine.
Au final, c’est plus le fait d’avoir supprimé ces passages qui m’ont fait froid dans le dos que les passages en eux-même.

Désolé, je n’y avais pas pensé :slight_smile:
Mais tout le monde aurais déjà dû voir ce film tellement il est bon :o
Edité le 22/08/2008 à 13:39

Non je sais, tout le monde devrait l’avoir vu ça c’est clair, mais savoir la fin d’un film pareil sans l’avoir vu ça te gache une grosse grosse partie du plaisir :confused:

ça m’est arrivé avec Le sixième sens, du coup je l’ai jamais vu :paf:

Ah bah oui, mais le 6e sens c’est sûr que … :paf:

Sinon je viens de tomber sur un article qui rendait assez bien ce que j’avais pensé de La part de l’autre donc je vous mets deux extraits ^^

Deux que j’ai vu récemment : La Haine et Live