Forum Clubic

Bouygues, center call au Maroc?

J’entends de plus en plus dire que Bouygues exporte une cellule de reception d’appels au Maroc?
En tant que professionnel je vois d’un mauvais oeil cette nouvelle approche qui est a l’opposée de la vison que j’avais de Bouygues.
Avez vous entendu la meme chose?
Qu’en pensez vous?

et alors ?

Les marocains travaillent moins bien que d’autres ?

Déjà je précise que mon message parle de tous les call-center délocalisés, par forcément au maroc.

Aprés c’est simple, quand on tombe sur des personnes qui ont eu une formation de francais express et qui arrivent à peine à lire votre numéro de téléphone, on se demande comment ils vont pouvoir résoudre notre problème technique.
Edité le 13/07/2007 à 09:57

Je suis d’accord…ras le bol d’être en contact avec qqun (je me fous d’ou il est) qui a un tel accent que je comprend un mot sur 4 !

Par contre, faut pas rêver : les gens qui ont des boulots non qualifiés ne sont pas rentables en France… (Call center, Ouvriers,…)

kirrberg> non je n’ai pas dit ca.
C’est juste que Monsieur Bouygues a toujours dit qu’il n’exporterait jamais sa hotline a l’étranger.

Ce n’est pas parce qu’on refuse de voir le boulot partir au Maroc, que l’on est xénophobe. Faudrait arrêter avec ces idées stupides et poser les vraies questions, liées notamment à la perte des emplois non ou peu qualifiés, qui concernent pourtant pas mal de nos compatriotes ! D’ailleurs, allez balancer à nos petites mains du textile, dont les usines ont toutes fermées ou presque, qu’elles sont parfaitement inutiles au tissu - sans mauvais jeu de mots, hein :paf:- social et économique de leur région. Ca devrait leur faire grandement plaisir ! :pfff:
Ensuite, dire qu’un ouvrier n’est pas qualifié est une ânerie de plus. Pas de chance d’ailleurs, la liste des Catégories Socio-Professionnelles fait apparaître le statut d’ouvrier… qualifié. :whistle:
Edité le 15/07/2007 à 20:03

promesse d’un patron, ok, j’ai tout compris :whistle:

spa ca.
Mais la qualité du service en patit grandement :neutre:
j’ai fait une expérience de ce genre, avec un hotliner visiblement peu ou pas francais, et le matrisant peu ou pas… ca devient lassant de répéter 2-3 fois la meme chose sans qu’il comprenne, et d’avoir soi meme du mal a le comprendre, tout ca pour rien au final 75%% du temps… :pfff:

tu veux l’avis honnête et franc d’un technicien support français travaillant en france ?

alors c’est oui.

mais pas nécessairement de leur faute. on m’a expliqué (un collègue qui avait été en mission là-bas) qu’ils sont recruté à bac+2 info. on se dit alors "ça va, ils touche un peu. en fait, pas vraiment. ils ont une liste de questions, avec les réponses correspondantes. dès que le problème sort de ces cas de figures, le tech est perdu. déjà un point. ça, ça prouve qu’ils sont mal formés (donc ce serait la faute à leurs sups).

sauf qu’à ça il faut ajouter le jemenfoutisme de tous les tech support. et désolée, je ne suis pas raciste, mais j’ai quand même remarqué que c’est plus fort chez eux… c’est simple, 9 cas sur 10, le tech a fait n’importe quoi ou bien a pipoté le client. même sur des cas français je n’ai pas un si gros pourcentage (c’est approximatif bien entendu).

le troisième point, qui est un problème dans la profession, c’est l’accent. tous n’ont pas un accent de chartier, mais voilà quoi. quand mes clients me disent “hier j’ai eut quelqu’un j’ai rien pigé tellement son accent était fort”, je me dis “encore un call-center délocalisé qui aurait pu éviter un appel supplémentaire au client”.
bon après on sait tous que la majorité des fai gagner de l’argent sur ces appels. mais bizarrelment, alors dont les appels sont gratuit ne délocalise pas. pourquoi ? parce que ça couterait trop cher de faire rappeler le client 50 fois. c’est aussi pourquoi ils n’ont pas de coupure auto au bout de 30 min comme les autres (normalement obligatoire). pourquoi couper, puisque la com est gratuite.
en tout cas quand j’y était (chez alice) il n’y en avait pas.


j’aimerais répondre aussi aux idées reçus des autres du style “callcenter = emploi peu qualifié”.
hem…
il y a deux types de techs :

  • ceux qui ont la connaissance et le sens du contact
  • ceux qui n’ont rien et el sens du contact
    je fais volontairement abstraction de ceux qui n’ont aucun sens du contact, puisqu’ils n’ont rien àfaire dans un callcenter, surtout pour du sav technique.

le premier groupe ira loin. le second non. pourquoi ? parce que c’est pas en suivant les quelques guides fournis par el fai qu’il dépannera le client. le guide orange (appelé OAD) évoque un probleme de nav. alors on évrifit les infos du compte etc… on vérifit la connexion lan. on dde au client de faire un scan AV. mais quand demande-t-il de faire un reset usine de la box ou bien de taper un netsh dans un cmd ? jamais. pourtant, nombre de roblemes se résoudent comme ça. quand demande-t-il de virer le controle parental d’orange (les autres aussi d’ailleurs, de vraies daubes ces programmes…) pour voir ? jamais.

donc celui qui sait tout ça réussira ses appel tandis que l’autre galèrera (et sdonc aura de mauvais contacts).

l’assitance technique apr téléphone c’est loin d’être fait pour tout le monde. et contrairement aux idées reçues, c’est un vrai métier (mais trop peu évolutif dans les petites et moyennes structures). en plus ça ouvre de nombreuses portes dans les métiers liés à l’informatique.