Forum Clubic

Avenir des s/s traitants avec les FAI et consorts

bonjour, j’aimerais échanger sur ce sujet, souvent seul dans son coin,déjà en tant qu’entrepreneur,

le s/s traitant l’est encore plus face aux usines a gaz des FAI et des grosses boites qui le font bosser.

interventions payées au lance pierre, voir pas payées du tout, éloignées les unes des autres,bloquer une journée pour 2 inters ou même pour aucune …

ces transferts de risque sont acceptables jusqu’à quel point ?

Partant du principe qu’il y aura toujours un abrutis pour faire ce que la majorité d’intelligents refuse de faire.

Bosser pour une grosse boite (et pas seulement un FAI) c’est généralement après un appel d’offre.

Celui qui obtient le marché est dans la majorité des cas celui qui a fait la plus petite offre, donc il fera appelle à des sous traitants pour réaliser le travail. Et parfois le sous traitant sous-traitera le travail à un autre.

Le passage par des sous traitant est une obligation, car compte tenu que le marché est obtenu avec des prix très serrés, les entrepreneurs ne mettent pas leur salariés (quand ils en ont) à la réalisation du marché, ils se tournent vers des sous traitants qui sont payés à la tâche. Il est donc facile de ne pas les payer en remettant en cause la qualité du travail, les retards de livraison, etc,etc…

Les grosses boites généralement paient à 60 voire 90 jours ouvrés, ce qui fait que tu ne dois pas avoir besoin de trésorerie si tu bosses avec elle.

Je déconseillerai à quiconque désirant vivre dignement de son travail, de travailler pour de grosses boites à fortiori en tant que sous traitant. :neutre:.

.

Perso j’ai fais une période de sous-traitance pour une grosse boîte dans le but de découvrir le monde des gros serveurs en entreprise, ça été une occasion unique pour me faire la main et savoir comment ils s’y prennent.
Pour moi ça été une aubaine car aucune expérience dans ce domaine là :paf:

Je le referai si opportuinité similaire, donc pour découvrir de nouveaux domaines qui seront un plus pour mon expérience personnelle. Mais pas juste pour avoir du boulot car c’est de l’exploitation à donf.