Forum Clubic

Attention à la politique SAV de la marque TOSHIBA en ordi portable (achat chez LDLC)

Bonjour, Pour ceux qui hésiteraient sur le choix d’une marque d’un ordinateur portable, notre dernière expérience avec la marque TOSHIBA s’est avérée catastrophique : au bout de 4 jours d’utilisation standard, sans choc ni même un déplacement (resté sur un bureau depuis la réception), la dalle de l’ordi (TOSHIBA SAT L670-103/320) s’est étoilée de points noirs de plus en plus grands du jour au lendemain.
Le marchand LDLC qui nous l’a vendu nous renvoie illico-presto en “garantie constructeur” et TOSHIBA après bien des palabres inutiles, refuse de prendre ni en garantie constructeur, ni même vérifier l’appareil in situ (le litige s’est borné à un échange de mails avec notre envoi de photos (non-professionnelles) en prétendant que la dalle est cassée (ce qui est faux, il semble plutôt qu’il y ait une fuite de LCD “derrière” la paroi, aucune fissure apparente à l’oeil nu), refuse toute possibilité de vice caché, et au final l’unique solution est de prépayer un devis de 75 euros pour examen + coût de la dalle (sur un appareil de 500 euros “neuf”).
De plus, sur le site de Toshiba, on apprend qu’il est possible de souscrire une assurance “bris de dalle” en option. LDLC n’en parle même pas, à part leur “assurance tranquillité” qui ne sert absolument à rien" (dans mon cas).
Tirez vos conclusions vous-même sur les risques à encourir avec ce fabricant en cas de problème ou même du marchand LDLC (mais ils ne sont pas les seuls semble-t-il sur la toile aux vues des divers forums, hélas).
Nous avions renouvelé notre confiance dans un portable TOSHIBA pour la 3ème fois : nous en avions acheté 2 auparavant, satisfaisants malgré quelques défauts de conception au bout de quelques mois d’utilisation soignées (prise d’alimentation cassée à l’intérieur, arrêts intempestifs du DD par surchauffe du ventilo,…), énervant, mais sans trop de gravité), mais aussi la finition de ce dernier appareil semble descendre en qualité (coque en plastique mince et souple noir brillant, d’apparence fragile), mais c’est la façon de traiter ses clients de bonne foi (avec le “concours” de LDLC où nous étions pourtant clients depuis des années…pour la dernière fois, c’est certain) est absolument inadmissible.
Finalement, le commerce traditionnel peut s’avérer un meilleur choix pour ce type d’équipement; au moins vous avez quelqu’un avec pignon sur rue et à qui parler physiquement, au lieu de mails ou de téléphones arrogants, voire même méprisants (le SAV de LDLC a même eu le culot de nous dire qu’on “ne pouvait pas s’attendre à grand chose pour un matériel de “seulement” 500 euros” !!).
Economiser quelques dizaines d’euros pour en perdre 500 très vite, mauvais calcul ! Bon courage dans vos choix (notre prochain achat pour remplacer sera probablement un ASUS dont beaucoup de personnes semblent satisfaites).

slt
si ils ne veulent rien savoir :@
lettre ar avec mise en demeure a ldlc et tosh
de se conformer a la garantie légale de conformité

www.dgccrf.bercy.gouv.fr…

avec x jour de delai pour soit reparer soit rembourser sinon saisine du juge de proximite

www.dossierfamilial.com…

Tu as raison, même si cela peut couter quelques euros de plus, acheter via le commerce traditionnel permet d’éviter certains désagrément de ce genre…quoique…tout dépend également du degré de sérieux du commerçant.

Bonjour à tous,

Ce témoignage est interssant, est-ce le présage d’une dégradation du sérieux de cette marque?

La ref L670-103/320 n’est pas référencée sur le site Toshiba, est-ce une série spéciale pour LDLC?

Le prétexte du prix 500€ est fallacieux, le vendeur est tenu d’assurer la garantie, je vous encourage de suivre les conseils de philps, et de nous informer de la suite.

hematies, qu’entendez-vous par "commerce traditionnel? l

Dans ce cas là ça devrait être à Toshiba de reprendre immédiatement en réparation (ou d’envoyer quelqu’un sur place) pour ce cas. LDLC a des obligations de garanties également, donc je ne comprends pas leur réaction du prix pas assez cher donc matos de merde, perso j’ai jamais eu de problèmes avec LDLC. ça va faire 10 ans que je bosse avec HP, j’ai eu des altercations (c’est presque inévitable) mais dans 80% des cas, si la situation aurait été la même ils auraient dépêché quelqu’un sur place pour remplacer la dalle.

Bonjour skipta,

C’est bien de lancer un topic, encore faut-il le suivre.

Plus de 150 lecteurs intéressés attendent la suite!

Avez-vous réglé votre problème avec LDLC et Toshiba?

je voulais dire par là, les petits commerçants de matos informatique ayant pignon sur rue et qui parfois peuvent aider le client en tentant de faire accelerer les délais de SAV.

Bonjour hematies,

En effet, dans le commerce “traditionnet” nous trouvons des commerçants plus compétents que les vendeurs de grandes surfaces, et surtout plus attentifs aux intérêts de leurs clients.

Autre problème: nous trouvons des séries qui ne sont pas référencées sur le site des marques, dans ce cas, qui assure la responsabilité de la conformité du produit?

Dans le cas de ce topic, il serait intéressant de connaître la suite, et la position définitive de TOSHIBA, mais skripta ne répond pas.