Forum Clubic

[Article France Telecom] Le consommateur paie, la concurrence souffre

Des textes et des directives européennes ne suffisent pas pour que la concurrence puisse vivre. Sept ans après l’ouverture totale du marché, France Télécom continue de régner en maître sur le téléphone fixe. Sa domination est telle qu’il peut augmenter son abonnement sans avoir à redouter le pire.

Faute d’avoir un vrai choix, les consommateurs seront condamnés à payer tandis que les concurrents de l’ex-monopole redoutent de s’affaiblir encore plus. Et un peu plus de deux ans après avoir frôlé la faillite pour s’être lancé à l’assaut du marché européen du mobile en dépensant plusieurs dizaines de milliards d’euros avec l’accord de son actionnaire l’Etat, le géant va pouvoir compter sur son précarré national et sur son plus vieux métier pour confirmer son redressement.

La situation est d’autant plus paradoxale que France Télécom est soupçonné de profiter de la situation pour affaiblir davantage ses concurrents. Car les Cegetel, Neuf Telecom, Telecom Italia et autres Free ne peuvent espérer monter en puissance grâce à une explosion du marché de l’Internet et du téléphone fixe aussi spectaculaire que celle que le mobile a connue ces dernières années. Ils sont en effet obligés de convaincre les clients de France Télécom de les rejoindre. Leur tâche est d’autant plus ardue que leurs arguments sont limités.

Dans le mobile, les SFR et Bouygues Telecom sont, eux, partis de zéro. France Télécom qui était encore un monopole, n’avait pas cru au portable. S’engouffrant dans la brèche ouverte par la déréglementation, ses challengers ont su surfer sur une véritable innovation qui a suscité de nouveaux besoins. Au-delà de toute espérance. En 1994, les experts prévoyaient que la France compterait en l’an 2000 quatre millions d’abonnés et l’Europe 20 millions. Quand Bouygues décroche sa licence de troisième opérateur de téléphones mobiles le 4 octobre 1994, il vise 2,5 millions d’abonnés en 2005 ! La France compte aujourd’hui 43 millions d’abonnés au portable. Et Bouygues Telecom plus de 7 millions. Et les trois opérateurs français de mobile peuvent encore espérer augmenter la facture de leurs clients grâce à la commercialisation de nouveaux services comme la vente de musique et de vidéo.

Comparé à cet eldorado, le téléphone fixe et l’Internet sont des marchés au potentiel limité. Certes, des millions de consommateurs se convertissent aux vertus du Net à haut débit qui leur permet d’envoyer plus rapidement leur courrier électronique. Mais la rentabilité n’est pas au rendez-vous. Et tous les experts prédisent de nouvelles baisses significatives du prix des communications grâce aux bouleversements technologiques. Une donne qui entraînera une inévitable concentration tant la santé financière de certains acteurs paraît fragile. Et à terme, certains experts assurent que le scénario le plus probable est que France Télécom se retrouve face à un seul vrai concurrent, Cegetel, la filiale de Vivendi Universal. < Attention c’est pour le téléphone, pas pour l’internet et il ne s’agit que d’opinion de certain expert et non une réalité.

Source du contenu : http://www.lefigaro.fr/eco-entreprises/20050107.FIG0270.html

Devedjian est contre l’augmentation du prix de l’abonnement non ?
Il refuse que FT fasse payer ses erreurs au consommateur, j’espère bien que ça ne se fera pas.

ouais enfin en meme temps, sans vouloir faire de politique il y a une semaine, il etait contre la hause EDF, et O suprise, il annonce cette semaine qu’elle sera inevitable …

d’un autre coté quand on vois ça
http://www.reseaux-telecoms.com/news_btree/04_12_23_172329_164/News_view

C’est vrai que les autres opérateurs qui se disent innovants à l’instar de Free ne vont pas se lancer dans le service universel…il n’y apas d’argent à gagner !

AOL utilise le réseau de cegetel il me semble, non?

Il y a aussi beaucoup de dépenses, et ils ne vont pas avoir l’aide qu’a eu France Telecom grâce à l’état et son appuie en cas de coup de dur … Tout le monde n’est pas égaux, et France Telecom peux se dire chanceuse car elle es passé tout prêt de la faillite.

Avec ce genre d’annonce, je ne vais m’étonner de voir de plus en plus de gens prendre le dégroupage total, et dans mon entourage j’en connais aucun qui apprécie réellement France Telecom vis-à-vis de ses dépenses et sa politique, et son abonnement et ses tarifs en général.

C’est un mauvais point pour eux, mais vu leurs bénéfices et les actionnaires derrière, cela ne les dérange pas de faire payer plein pot le consommateur.

Aol utilise une partie du réseau de Cegetel qui à leur tour (cegetel) utilise le réseau Iliad Telecom.

ça me fait rire quand ont parle de degroupage total
ça represente combien d’abonnés
sans compter ceux qui ont des problemes avec ce fameux degroupage
en cas de coupure adsl qui vient reparer
personne car les fai n’ont aucun technicien
resultat certain se retrouve sans telephone pendant des semaines

Le dégroupage total a des pour et des contres.

Par contre mon Fai ont des techniciens qui se déplace à domicile :), d’ailleurs un ami qui chez un autre Fai a fait appel lui aussi au même service auprès de son Fai pour faire intervenir un technicien propre au Fai. :kaola:

Mais dans un dégroupage total ou une connexion standard effectivement, et pour tout ce qui touche la ligne à l’état physique, seul le service Gamot peux intervenir, sauf si l’Etat change cela dans les temps à venir mais on peux rêver.

ok
c’est bien ce que je penser le degroupage total represente un tres faible pourcentage

Je viens de voir ça :

Communiqué de presse
Paris, le 7 Janvier 2005
Hausse de l’abonnement France Télécom : Free alerte les Pouvoirs Publics.

Free, filiale du Groupe du Iliad, précise les enjeux pour le développement de la concurrence et le dynamisme du marché.

La filiale Free du groupe Iliad a écrit le 6 janvier 2005 au Président de la République, Monsieur Jacques Chirac, au Premier Ministre, Monsieur Jean Pierre Raffarin et au Ministre de l’Industrie, Monsieur Patrick Devedjian, afin de les sensibiliser sur les conséquences d’une hausse de l’abonnement téléphonique sans contrepartie pour les consommateurs.

Free considère que sa position de 1er Fournisseur d’Accès à Internet alternatif en France et de leader en matière d’innovation et de dégroupage lui donne toute légitimité pour alerter les Autorités.

Ca ne rigole plus là !

Source avec la copie de la lettre envoyé au président de la République : http://www.iliad.fr/actualites/cp_070105.pdf est après lecture, le PDG D’Iliad indique ce qu’il se passe et la réalité du marché.

Tous les Fai se mettent contre France Telecom à présent : http://www.lefigaro.fr/eco-entreprises/20050107.FIG0021.html

c’est sur que les fai sont pas content , ça leur fera moins de marge beneficiere
dans se cas il ont ca s’occuper de l’entretien du reseau
ou mieux ,personne les interdit d’installer leur propre reseau

Ils installent et entretiennent déjà leurs propres réseau depuis un moment sans l’aide de l’Etat [:siffle]

Mais le réseau de France Telecom reste à France Telecom. Et c’est pas uniquement sur la marge Bénéficiaire que les Fai proteste loin de là :sarcastic:.
Mais c’est surtout pour le consommateur qui lui n’a rien demandé et doit payer le prix fort pour un tarif qui normalement n’est même pas la moitié du prix appliqué en ce moment et pour l’évolution et l’essor du marché.

Hors France Telecom veux tout contrôler (le consommateur compris) au prix fort et ne rien faire évoluer.

Je trouve légitime la plainte des Fai’s, l’Etat non qu’à aider comme ils font avec France Telecom et je pense que là on pourra en reparler, pour cela il faut voir la lettre du Pdg de Free envoyé au président, pour ce rendre compte des avantages de FT que l’Etat lui accorde, alors que la concurrence n’a pas l’Etat derrière en cas de coup dur ou de financement.

Pas besoin de faire un dessin pour le comprendre.

Oui. La concurrence pour le dégroupage total est pas encore très developper, mais il y a des zones ou ils sera dur de proposer du dégroupage total.

J’ai vu que Free dégroupe le Tarn en Adsl 2+, une zone loin d’être rentable… :slight_smile:

L’état n’a pas obligé FT à câbler la Creuse, l’Etat fourni les fonds budgétaire nécessaire à FT pour le déploiement de l’Adsl dans les régions les moins rentable, ce qui fait toute la différence. :sarcastic:

Certainement parceque cela ne serait pas rentable pour les fai autres que Ft malgré tout FT fournit quand meme le teléphone voire meme numéris dans ces zones à caractère rural et ce pour un prix d’abonnement identique…il est certainement comme toi le patron de Free…il ne connait que les zones “dégroupées”

Ici il indique 50 villes du Tarn : http://www.freenews.fr/index.php?itemid=925

En sachant que dans le Tarn il n’y a pas vraiment de grande ville, c’est une bonne chose pour le département.
Mais bon, personne n’est jamais content de rien.

Sinon l’état reste toujours un acteur principal dans les décisions et dans le budget de France Telecom.
Ce que je trouve aberrant, c’est de voir France Telecom profité de l’occasion, alors qu’il n’y a pas si longtemps que ça il était sur le point de fermer, enfin cela reste encore d’actualité, et France Telecom n’est pas protéger d’une faillite comme ce fut presque le cas, car je doute fort que l’Etat va renflouer les caisses de FT encore une fois, si cela se produit.

La concurrence a au moins le mérite de faire évoluer le marché, d’installer des réseau sans que l’Etat est obligé (via nos impôts aussi) de donner de l’argent pour faire avancer les choses. Moi je dis bravo.
:slight_smile:

Il connaît sans doute surtout comment travailler sans que l’Etat ne donne de budget pour bouger … :slight_smile:

FT ne câble pas là ou ce n’est pas rentable, seulement l’Etat fourni un budget à FT pour faire les travaux. Certain on tendance à l’oublié trop vite quand il s’agit de parler de France Telecom.

Si l’Etat fourniraient les mêmes budgets à tout le monde, les zones rurales n’existeraient plus pour l’internet, mais bon on peut rêver. :sarcastic: