Forum Clubic

Absences repetées ? (page 2)

Je dirais qu’il peux la licencier pour ces absences quand elle aura trop d’absences consécutives le samedi, il peux très bien la convoquer à un entretien préliminaire et s’il ne veux pas lui verser d’indemnités, il la licenciera pour faute pour un autre motif. Ensuite ce seront les prud’hommes qui décideront de la validité du licenciement pour faute ou non :neutre:. Et des motifs de licenciements pour faute il n’en manque pas. et les procédures peuvent être longues, et ils rajouteront ses abscences répétés lors de la procédure

[spoiler]Le licenciement pour faute grave

Il n’existe pas de définition légale de la faute grave. C’est la jurisprudence qui en a déterminé la notion. Toutefois, ce n’est pas une notion figée. Il s’agit d’une appréciation au cas par cas et suivant les circonstances, les juges décident qu’il y a ou non faute grave.
La faute grave, comme la cause réelle et sérieuse, rend impossible la continuation du contrat de travail.
À la différence de la cause réelle et sérieuse, la faute grave rend également impossible le maintien du salarié dans l’entreprise même pendant la durée du préavis (Cour de cassation, Chambre sociale, 21 janvier 1972). Son départ de l’entreprise est immédiat.
Par contre, les sanctions sont moins dures qu’en cas de faute lourde qui prive le salarié de ses indemnités de congés payés.
Pour plus d’informations sur les conséquences des différentes sortes de licenciement, cliquez ici.
Exemples de fautes graves :
Agent de surveillance dans une société de gardiennage ayant commis un vol à l’étalage dans une entreprise cliente de son employeur (Cour de cassation, Chambre sociale, 20 novembre 1991, n° 89 - 44.605)
Actes d’indiscipline réitérés et délibérés (Cour de cassation, Chambre sociale, 8 juin 1979, n° 78 - 40.757)
Absences injustifiées et sans autorisation de six semaines en période d’activité importante dans l’entreprise (Cour de cassation, Chambre sociale, 20 décembre 1990, n° 88 - 44.505)
Refus réitéré d’exécuter un travail relevant des obligations du salarié (Cour de cassation, Chambre sociale, 1er décembre 1982, n° 80 - 41.593)
Refus délibéré d’obéissance (Cour de cassation, Chambre sociale, 12 décembre 1984, n° 83 - 41.483)
Violence exercée en temps et sur le lieu de travail (Cour de cassation, Chambre sociale, le 21 octobre 1987, n° 85 - 40.413)
État d’ébriété d’un salarié qui travaille sur des machines dangereuses et mettant de la sorte en danger sa sécurité et celle d’autrui (Cour de cassation, Chambre sociale, 21 juillet 1981, n° 79 - 42.077)
Critique de la direction de la société préjudiciable à l’entreprise (Cour de cassation, Chambre sociale, 13 juillet 1989, n° 89 - 43.373 )
Usage du téléphone de l’entreprise de façon continuelle et journalière à des fins privées (Cour de cassation, Chambre sociale, 11 juillet 1995, n° 94 - 40.205)
Détournement de clientèle par le salarié à son profit (Cour de cassation, Chambre sociale, 24 janvier 1991, n° 89 - 42.163)
Falsification d’une note de frais (Cour de cassation, Chambre sociale, 5 juin 1985, n° 83 - 41.504)
Il est important de souligner que ces exemples fournissent des indications d’ordre général, mais que dans la pratique, chaque situation présente ses spécificités et qu’un élément d’un dossier peut entraîner une solution différente d’un autre dossier ressemblant.
C’est notamment pourquoi, pour des circonstances parfois à peu près similaires, les décisions de justice peuvent se différencier.

[/spoiler]

Le mieux est que vous puissiez l’aider et lui remonter le moral, avant qu’il ne soit trop tard pour elle :paf:

tout comme les comptables :kaola:

dsl trop facile :stuck_out_tongue:

bref une depression c est souvant accepter par les medecins comme une maladie et donc pas trop de soucis a ce niveau apres a elle de voir si tu peux l’aidé ca peut etre pas mal

tes avocats tu voulais dire [:sabathan666] :smiley:

désolé mais là c’était trop facil vu le nombre de fois où tu es intervenu avec de mauvaises infos données par tes avocats :paf: :smiley:


[quote="always_will_be"]

Le mieux est que vous puissiez l’aider et lui remonter le moral, avant qu’il ne soit trop tard pour elle :paf:
[/quote]
+1000

je m’y emploi :jap:

non, cf ce que j’ai dit au-dessus :wink: faut que cela entraîne une désorganisation du service. Et comme l’indique tHe_UnFoRgivEn ce n’est pas de l’absentéisme comme on l’entend comme elle a un arrêt à chaque fois. Mais oui cela la désert grandement pour la suite :neutre:

+1000
[/quote]

:ane: apres si on a gagné 4 procès :stuck_out_tongue: oui oui les avocats me disent nimp :stuck_out_tongue:

enfin bref prends soit d’elle et appel la propose lui de sortir discute avec son mari si tu peux c est le mieux que tu puisses faire