Forum Clubic

Absence injustifiée ou abandon de poste

Bonjour,

J’ai lu plusieurs post de l’année 2007.
Je suis actuellement en arrêt maladie pour harcèlement moral. Je ne pourrais pas reprendre mon poste.
J’ai fais 2 courriers à mon employeur lui demandant un accord amiable. Mon arrêt s’arrête mercredi soir et le médecin conseil ne m’accorde plus de prolongation.
J’ai reçu un courrier de mon employeur me donnant convocation le 19/06 (!!) pour licenciement.
Je suis salariée protégée (DP).

Que se passe t-il entre le 11/06 fin de mon arrêt maladie et le 19/06 date de la convoc. ?
J’entends plusieurs sons de cloche - mes 2 courriers me protègent -ils de l’absence injustifiée ? l’employeru pourra t-il me décompter mes absences (11/06 au 19/06) de mes congés ? Je ne sais plus qui croire.
Comment peuvent-ils me licencier.

tu as demandé à l’inspection du travail ? ils pourraient te renseigner je pense

J’ai tél. - Ils ne peuvent rien pour moi. Ils me disent même d’utiliser l’abs inj. ce qui ve dire - pas d’indemnités de préavis …
résultat ça ne coute rien à mon employeur.

Tu voudrais quoi toi exactement ?
Quelle motif t’ont-ils mis mis sur la lettre de convocation ?
A priori entre le 11/06 et ton licenciement tu ne sera tout simplement pas payé.

Moi je voudrais juste en finir avec cette boite et sortir.
Aucun motif sur la lettre, juste une convoc pour le 19/06
Pourquoi devrais-je supporter injustement et sans être payé les frais de leurs erreurs !!

ça c’est toi qui le dit, peut-être que c’est toi qui a fait des erreurs.

A ta place je téléphonerais au service des ressources humaines de ta société.

Je regrette, les erreurs ne viennent pas de moi, et j’en ai des preuves bien claires et précises.

Le mieux est d’essayer de négocier lors de l’entretien, après ça se jouera au niveau de l’inspection du travail qui peut très bien refuser le licenciement si les motifs sont justifiés (ça a été mon cas). En dernier recours il faudra aller aux Prud’Hommes.

Porter plainte, c ne plus en finir. C pas ce que je demande. Je veux tout simplement qu’ils me paient ce qu’ils me doivent cad préavis et cg payes. Je ne compte plus être en arrêt, mais du 11/06 au 19/06 je ne serais donc pas payé, voire plus longtemps, le temps qu’ils se décident à m’envoyer mon licenciement.
Démissionner c leur donner raison, sans que cela ne leur coute quoi que ce soit et quoi encore, c encourager le harcèlement.
L’inspection est déjà prévenue - j’ai rdv. Mon boulot me plait. Je n’ai rien demandé moi, c juste un type qui est rancunier que j’en ai parlé au PDG de son organisation infecte dans le boulot.

Il suffit peut-être “juste” d’aller travailler du 11 au 19 :wink:

Ca te fait un peu plus d’une semaine, juste le temps de faire le ménage sur ton bureau…

Et qu’est ce qui te fait dire qu’ils te convoquent pour te licencier si il n’y que la date de convocation sur la lettre?

Si ils t’écrivent que c’est pour envisager ton licenciement, ils doivent aussi t’en écrire obligatoirement les raisons et t’expliquer que tu peux te faire assister par une personne de ton choix lors de cet entretien.

Ne pas porter plainte surtout si tu peux prouver tes dires, c’est aussi encourager le harcèlement…
Edité le 09/06/2008 à 18:23

+1 avec chakotey :jap:

pis :

  1. t’aurai pu upper le topic et éviter d’en recréer un…

  2. tu as eu, je pense, toutes les réponses possibles à tes questions… :neutre:

  3. maladie “pour harcelement” ça n’existe pas :wink:

bref !

mais pour répondre à tes questions :

  1. si tu n’as pas d’arrêt et que tu ne vas pas travailler, tu es donc en arrêt injustifié et il n’y a aucune raison pour que ton employeur te paie !

  2. je n’ai pas vu le contenu de tes lettres mais en quel honneur elles te protègeraient ?

  3. en principe c’est du sans solde… sauf arrangement entre vous pour que ça soit décompté de tes congés si tu en as bien entendu !

  4. désolée mais je ne te donnerai pas de solution…

  5. ton statut “protégé” ne te protège pas d’erreurs et l’absence injustifiée en est une…
    il te “protège” en cas, par exemple, de licenciement économie collectif.

Au risque de paraître insensible à tes soucis, je te dirais que si tu as un soucis et les moyens de le prouver, fait le nécessaire :neutre:
on ne peut que te répondre en fonction de ce que tu nous as dit…
si tu es en arrêt et aucune prolongation possible cela veut déjà dire que ça ne date pas d’aujourd’hui donc tu as eu largement le temps de murir une solution… :neutre:
je ne dis pas que c’est facil… un harcellement moral faut être fort pour y survivre (j’en sais quelque chose crois moi :wink: ) mais il n’est pas sans solution… tu as pu déjà chercher un autre emploi (il me semble que c’est en général la 1ère chose qu’on fait quand ça ne va pas dans le boulot… ), après je ne connais pas ta situation et peut être est-ce difficil pour toi d’en trouver un autre (pour Z raisons :jap: ) !?!

tu es peut être (certainement) fraguilisée par ce harcellement et réfléchir à une solution n’est pas si évident, soit ! mais bon…

en tout cas bon courage à toi… :slight_smile:

tu dois aller travailler du 11 au 19 c’est clair et net. SInon tu peux dire adieu à tes indemnités de licenciement.

par contre comme tu es salarié protégé tu vérifieras bien qu’il a suivi correctement la procédure : demander l’avis du CE, l’autorisation de l’inspecteur du travail, etc. Sinon c’est un licenciement SCRS et là c’est banco pour toi : tu demandes la réintégration ou le paiement de tous les salaires de l’erreur de l’employeur à la décision du juge.

tu peux aussi et il doit te le rappeler, te faire assister par un salarié de ton entreprise lors de l’entretien. S’il ne te le rappelle pas, pareil, la procédure est viciée et il peut tout recommencer.

+1

mais c’est plus facil à dire qu’à faire parfois…
Edité le 09/06/2008 à 18:34

bon et je fais comment pour répondre une fois que tu as édité et qu’il n’y a plus rien dans ton post :pfff:

me suis mal exprimée désolée :neutre:

et j’ai vu que ce que je voulais dire avait déjà été dit (contenu de la lettre de licenciement, procédure toussa) :wink:

tu t’y connais mieux en droit social que moi je pense :jap: donc tu le sera de bon conseil bien plus que moi :slight_smile:

Aller travailler après ce qu’il m’a fait, je m’en sens tout à fait incapable - c trop dur à supporter.
C un gars qui m’en fera baver encore plus pdt une semaine…ma santé est plus importante que tout le reste.
Je ne suis vraiment pas maso.

Je rectifie, " nous sommes amenés à envisager à votre encontre une mesure de licenciement.
Vous pouvez vous faire assister par une personne de votre choix APPARTENANT A L ENTREPRISE".
Rien sur les raisons.

Je peux effectivement prouver mes dires. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Je leur ai bien écrit, en leur rappelant les faits, sans réponse en retour ; juste cette convoc.
Merci chapo.

bah si tu refuse d’aller travailler alors porte plainte pour le harcèlement puisque tu peux le prouver…

par contre il n’est pas obligé de mettre les motifs de licenciement dans la lettre de convoc, il doit en revanche t’en faire part lors de l’entretien.

comme a dit chapo, si tu ne porte pas plainte, le gars continuera. si tu peux le faire arrêter tu en as le devoir, pour toi et pour les suivants…

Je n’ai jamais refusé d’aller bosser, bien au contraire. La rancune n’apporte rien de propre. Le résultat est là.

Vous dire : 1) je laisse pourrir la situation et je vous pousse à bout, ou 2) vous démissionner, 3) absence injustifiée

vous choississez quelle solution ???

bon bah moi je comprends plus rien, j’ai proposé, donc là je tire ma révérence et je me casse. Faut être clair parfois…

zoubida68 a écrit:
Aller travailler après ce qu’il m’a fait, je m’en sens tout à fait incapable - c trop dur à supporter.

Je m’explique :

  1. Son comportement inacceptable (harcèlement), et sa rancune m’empêche d’y retourner.

zoubida68 a écrit:
Je n’ai jamais refusé d’aller bosser, bien au contraire.

  1. C’est bien de son fait si aujourd’hui je suis en arrêt.