Forum Clubic

Eclaicissement sur le fonctionnement de Linux

Bonjour à tous,

J’aimerais avoir quelques éclaircissements sur le fonctionnement du système Linux.

J’utilise Ubuntu depuis près de 6 mois, mais quelques questions persistent…

Tout d’abord, j’aimerais savoir comment Linux parvient à se passer de base de registre. Cela contribue t-il à rendre les installations/désinstallations plus propres ? Celles ci laissent-elles des traces ?

Merci : )

Ubuntu et Linux en general conserve les configurations des logiciels dans des fichiers textes. La base de registre windows est, pour moi, un moyen de faire la meme chose en beaucoup plus compliqué, beaucoup moins fiable et bien moins souple.

L’avantage des fichiers textes est qu’ils sont editable avec un simple editeur de texte manuellement ou des scripts d’automatisation ou des programmes, etc
Un autre avantage qu’on oublie trop souvent : les commentaires. Tu peux mettre la documentation des differents parametres de conf directement dans le fichier. C’est hyper pratique.
Et enfin, des fichiers textes sont hyper simples a sauvegarder, restaurer, archiver, versioner, (re)copier, deplacer, etc C’est d’une puissance incomparable.
Les inconvenients sont faibles mais existent quand meme : les relations entre 2 parametres sont difficiles a representer (ou alors faut mettre de bons commentaires) et on a moins de “vision” globale que dans une interface graphique… mais comme rien n’empeche de creer une interface graphique de configuration qui generera le fichier texte correctement, ces 2 inconvenients s’annulent pratiquement…

La base de registre, dans son principe, est seduisante. Techniquement, le concept fait bander beaucoup de developpeurs mais dans la pratique, c’est une catastrophe. On est passé d’un joli concept objet, centralisé, quasi impossible a manipuler a la main pour eviter les erreurs avec des droits et tout le tralala a une immonde bouillie de centaines de milliers de clés et de valeurs sans signification, hyper instables et quasiment impossible a reparer en cas de probleme. D’un doux reve de developpeur et d’architecte logiciel, c’est devenu le cauchemar des admins systemes.
Et en plus, ce n’est ni plus rapide, ni plus securisé, ni plus fiable que des fichiers textes… :neutre:

Par contre, ce ne sont pas les fichiers textes eux meme qui rendent les desinstalles plus propres. C’est le mecanisme d’install qui est charge de desinstaller une appli. Si il fait mal sont boulot ou que l’editeur du soft le configure mal alors une desinstall peut etre crade. Le probleme avec windows est que lorsqu’on place un truc dans la BdR, le systeme manipule ce truc par la suite et il arrive regulierement que tu as beau nettoyer ton truc, ce qu’a fait le systeme en plus reste. Mais c’est pas le fait que ce soit une BdR ou des fichiers textes qui changerait ce comportement. C’est windows qui fait des trucs bizarres pour on ne sait qu’elle raison :neutre:
Les fichiers peuvent laisser des traces (et en laissent pas mal) tout simplement pour ne pas detruire une configuration manuelle par exemple. Si tu fais une modif ou ajoute un fichier de conf, le desinstalleur ne va pas le supprimer tout seul. D’ailleurs, dans Ubuntu et Debian, lorsque tu supprimes un logiciel, les fichiers de conf sont toujours laissés en place par defaut au cas ou tu reinstallerais l’appli. Il faut cocher une case specifique dans synaptic ou passer le parametre “–purge” a
aptitude pour nettoyer les fichiers de conf.
Par contre, un fichier texte de conf qui reste là est totalement inerte. Il consomme qq ko sur ton DD et ne fait rien de plus alors que des restes qui s’accumulent dans la BdR la font ralentir, ralentir, ralentir… jusqu’a ce que tu formates ou lances un “nettoyeur” qui va plus ou moins saccager le peu qui etait encore fonctionnel.

Au final, les fichiers de textes sont hyper pratiques mais ce ne sont pas eux qui regleraient les problemes de windows. Le fait est que sous linux, le gens qui developpent et ceux qui font les packages d’install sont pas souvent les memes. Et chacun prend bien soin de bien faire son boulot. En plus, linux a tres forte tradition de bien classer les choses au bon endroit afin que le systeme reste le plus propre possible. Les distributions font tres attention a ca. Il y a aussi un principe fort : le Keep It Simple Stupid (KISS) qui pousse les gens a faire le plus simple possible.
Sous windows, la generation du msi est integre la plupart du temps a l’IDE du developpeur donc c’est lui qui genere le MSI ou le Setup sans se preoccuper de la conf du machin, de son impact dans le systeme ou de son bon nettoyage. Donc le dev essaye de coder le mieux possible mais ne prend aucun soin au packaging de son appli. La dessus, tu ajoutes les trucs bizarres que windows va faire dans la BdR ou les dll et tu te retrouves avec un beau gloubiboulga de fichiers et de conf en BdR qui s’entassent et ralentissent le fonctionnement global du systeme au fur et a mesure du temps. Windows pourrait tres bien etre dans la meme panade avec des fichiers textes… a la rigueur, ca pourrait meme etre pire :ane:


Bon sang... vla le pavé :riva:

Superbe réponse : )

J’y vois en effet plus clair même si je pensais que l’absence de base de registre contribuait à rendre les désinstall plus propres.

Effectivement Linux possède l’avantage de l’architecture !

On se demande pourquoi les gars de microsoft ne s’affranchissent pas de leur base de registre !

Merci à toi !
Edité le 09/11/2010 à 15:00

Non, linux possede l’avantage d’avoir des gens sains d’esprit et qui pensent qu’un systeme le plus simple possible est generalement le meilleur :slight_smile:

Maintenant que c’est fait, c’est quasi impossible de revenir en arriere… :neutre: En plus, MS n’est vraiment pas le genre de boite assez courageuse pour oser remettre en cause un fondement aussi important de leur produit.