Forum Clubic

Commentaires : Un voyage sur Mars serait catastrophique pour la santé des astronautes (page 2)

En gros comme tu ne comprends pas comment ils ont pu faire car tu penses que tes lacunes dans le domaine sont forcément aussi des inconnues pour eux, t’en conclues au calme que c’est pas possible, tout en te contredisant à la fin !

@zmed Vivant certainement, en bonne santé un peu moins. Par exemple, sa vision photopique est définitivement dégradée (ses cônes rouges et verts ont pris cher).
Les effets délétères en orbite basse sont déjà suffisamment nombreux, et pas toujours parfaitement compris (et encore moins maitrisée), pour ne pas prendre l’espace profond à la légère.
Mais Musk à une solution simple à tous ces problèmes mesquins : “ce sera dangereux et des gens vont probablement mourir, mais ils en ont conscience”.

Ramboz, j’ai quand même l’impression que la volonté de tirer des conclusions est plus forte de ton côté que du mien. Bon, ok ils disent 0,3/0,4 atmosphère dans la combi, rien qu’avec un facteur de sécurité 2 ou 3 on retrouve les conditions de l’expérience de Magdebourg. et je ne vois pas où je mélange des expériences ? du vide d’un côté, de la pression de l’autre, le schéma est en tous points similaires. sauf qu’on inverse les contraintes sur l’enveloppe (concave vs convexe)

On est loin, très très loin d’aller sur Mars ou alors, il va nous falloir un p’tit coup de pouces des aliens.
Et Mars est juste à côté de la Terre, je crois qu’elle est à 650 millions de km mais bon peu importe, alors imaginez aller sur une planète à 1 année lumière.
A mon avis, dans le futur (disons 500 ans), si on est encore là et que les programmes spatiaux sont toujours d’actualité, ce n’est pas avec de gros vaisseaux spatiaux comme dans Sat Wars ou Galactica qu’on va y aller sur ces planètes lointaines mais en courbant l’espace-temps et pas autrement.
Représentons-nous l’univers comme s’il s’agissait d’une feuille de papier, si on veut relier les 2 points les plus éloigner, il suffit de courber la feuille, ainsi, dans les faits, pas besoin de bouger, le voyage spatial de demain ressemblera plus à une téléportation qu’à un voyage tel qu’on l’imagine aujourd’hui.
Mais on est vraiment très très loin de ça, c’est à peine si c’est envisagé dans la science fiction alors dans la réalité …

Qu’on y envoie Elon, nous verrons bien, pour son cerveau ça ira, il est déjà bien atteind, et pour les cancers du côlon, le risque est peut être plus important sur terre.

Et avec ça il y en a encore pour croire à 100% les missions sur la lune… Et il n’y a aucun rapport entre la terre plate et les questions qu’on est légitimement en droit de se poser sur tout ce que nous fourgue la nasa depuis des lustres. Terre plate ? je vois pas le rapport.

Si tout le monde pouvait faire pareil :slight_smile:

La Lune est effectivement un environnement très hostile, mais si le soleil reste tranquille comme cela a été le cas pour les missions Apollo, une mission de quelques jours ne pose plus vraiment de problème technologique. Par contre, c’est toujours aussi ruineux car les standard de sécurité ont bondi depuis la guerre froide.
Pour la petite histoire, il faut rappeler que les missions Apollo courait un risque sur vingt !!! D’ailleurs elles ont toutes frisé la catastrophe, et certaines plus d’une fois, comme Apollo 11 (cinq fois) qui s’est retrouvé avec seulement une chance sur deux (1) de pouvoir re-décoller pour une histoire de bouton cassé (la boite à outils étant abandonnée à la surface lunaire pour des question de poids).
(1) ce chiffre est fiable puisque que les doublures, restés sur Terre, ont cassé des dizaines et des dizaines de stylos bille afin de les tester comme outillage de fortune.

@Samsara69

Donc, si je comprend bien, pour toi l’homme n’a jamais mis un pied sur la lune ?
C’est quand même triste de voir qu’en 2018 certains soient encore dans cette 4ème dimension auréolé d’une certitude basée sur une croyance ou l’ignorance et le refus de la realité ont une grande place, d’autant plus qu’ils sont les premiers a donner des leçons a la terre entière avec une certaine arrogance. Oui, c’est triste.

Comment tu expliques les images de ces atronautes sortant de la leur cabine pour faire des réparations dans l’espace comme l’a fait thomas Pesquet . Il a du sortir en slip vu que pour toi ces combinaison n’existent pas encore… ???

1 J'aime

Le drapeau qui bouge (et pas qui flotte) c’est la preuve de l’ignorance de beaucoup de monde. Le drapeau était tenu par une tige ressort sur le haut, ensuite il bougeait un peu car dans le vide le moindre grain de sable qui percute la toile le fait bouger. Mais il faut avoir un cerveau pour comprendre cela, il n’y a que les ignares qui sortent encore ce vieil argument pourri qui a été expliqué et démontré de nombreuses fois.

C’est le biais cognitif le plus fréquent. Au lieu de se poser la question (c’est normal de douter, c’est même la base de la science), de lister les hypothèses et de les évaluer objectivement, on ne garde que les arguments en faveur de sa croyance. Après on accuse les autres de ne pas réfléchir! :smiley:

Après, je ne peux pas être objectif, j'ai travaillé pour les menteurs qui ne fabriquent pas des satellites mais juste de l'intox! :-D

malgré qu’il soit en partie bloqué par l’atmosphère terrestre ainsi que par la magnétosphère.

Matthieu Legouge on sait c est qui qui glandait pendant les cours de francais

Avant d’aller chercher de nouveaux problèmes ailleurs, pourquoi les milliards consacré à la NASA ne servent-ils pas à amélioré nos conditions de vie sur nôtre bonne vieille planète bleue? La course vers Mars ressemble étrangement à la course vers la lune. Depuis les dernières missions Apollo, plus personne n’y est retourné sans doute car l’intérêt économique n’y est pas. Essayons d’abord de solutionner nos problèmes ici bas, avant d’aller foutre le bor… chez les martiens. L’espèce humaine est entrain de courir dans tous les sens et dans toutes les directions sans réfléchir et sans se poser les bonnes questions.
Sous les prétextes d’exploration et de soif de connaissance, on se lance dans tout et n’importe quoi en même temps sans prendre de recul. La situation sur notre planète est suffisamment alarmante que pour s’en préoccuper en priorité. Il n’y a encore que des cons comme Donald pour nier le réchauffement climatique.

N’importe quoi, de toute façon on sait tous très bien que la terre est platte…

On a bien compris, ça les fait chier. (estomac, colon etc…) Maintenant, il ne suffit que d’une protection adéquate.
Nous parlons de 2030 envisagé, il y’a le temps de concevoir le vétement adéquate, rien d’alarmant.

@Matrix-7000, vu que d’anciens membres du Giec ont confirmé que les conclusions des rapports avaient été réécrites à la suite d’interventions gouvernementales, il y a de grandes chances pour que le Potus en sache un peu plus que le quidam qui bouffe du journal télé.

Ben on patiente 300 millions d’années… 150 pour le voyage (à la vitesse de la lumière… hein, on va pas lésiner…) et 150 pour avoir des nouvelles…