Forum Clubic

Commentaires : Uber cherche des villes pour tester ses "voitures" volantes

Le projet UberAir cherche des villes cobayes. Le service de transport de demain a listé cinq pays qui pourraient accueillir les premiers vols de ses « voitures » volantes, et Paris en fait partie.

ça parait quand même très compromis en France à ce jour avec la loi sur le survol aérien.

A part atterrir sur des héliports déjà existant placés au sol je ne vois comment on pourrait autoriser ce genre de véhicule à atterrir en ville, surtout aux USA où les fils électriques sont monnaie courante et ont tendance à traverser le ciel des rues de manière anarchique. Il faudrait des zones dédiées au décollage/atterrissage.

ça n’a aucun intérêt en intra-ville… il faudra prendre un Uber pour se rendre en voiture à la plateforme de décollage (sur les rares toits pouvant les accueillir ou à l’extérieur des villes) et un autre pour ensuite se rendre à sa destination finale… Passer les hélico en tout électrique, pourquoi pas si c’est viable (j’ai de gros doutes) mais c’est tout… rien de nouveau n’aura lieu.

Je veux bien leur faire une place dans mon jardin contre voyage gratuit à volonté.

Déjà que leur voiture autonome, leur vtc, leur covoiturage…etc ne marchent pas pitié pas de trucs uber qui volent…
c’est une société qui fait n’importe quoi et ne fini rien juste pour attirer des partenaires avec de gros chèques… uber c’est du vent, tient ça ressemble un peu comme notre président et sa nouvelle économie…

https://aquinea.fr/helicoptere-electrique-volta/
1/4 d’heure d’autonomie (en stationnaire uniquement en plus, et 1 seule place)…le poids des batteries actuelles sera toujours un frein pour tout ce qui vole (je parle pas de proto comme celui-ci qui servent juste à prouver que ce n’est pas du tout prêt).