Forum Clubic

Commentaires : Sur les traces du Concorde : United Airlines achète 15 avions supersoniques auprès de Boom Supersonic (page 5)

Juste pour conclure de mon côté :

Outre le fait que je n’ai jamais dit que Mic Mac était le plus précis, je ne me suis pas arrêté uniquement aux résultats de Mic Mac. De plus, ce n’est pas parce que tu prends plein de paramètres que tu es précis. Ca n’a même rien à voir. A la décharge de la DGAC ils s’appuient sur une méthode qui ne provient pas d’eux. Mais un bon exemple de ce point est que la DGAC a fait le choix de ne pas prendre en compte l’impact des trainées de condensation : grand bien leur en fasse, les prendre en compte aurait fait exploser l’équivalent CO2.

Et histoire de rester dans des sources officielles, documentées : Documentation Base Carbone

Si on prend tout en compte, la fourchette basse de la force radiative (effet de réchauffement) de l’aviation fait que le CO2 tel que calculé par la DGAC (l’ADEME et la DGAC utilisent la même méthode, celle de la DGAC) c’est 50% du total (x2) en fourchette haute, le CO2 c’est 15% (x6,5).

L’ADEME a donc retenu un facteur 2 sur les émission de CO2 telles que calculées par la DGAC : "l’ADEME propose - à titre conservateur - de continuer à utiliser un facteur multiplicateur égal à 2 pour l’ensemble des émissions de GES de l’aérien. ", là ou la DGAC dit simplement qu’ils ne tiennent pas compte de l’impact des trainées de condensation. Par contre, et bien qu’ils réalisent que plus ils améliorent leurs modèles plus l’impact des trainés de condensation est important, ils ont choisi de ne pas modifier leur facteur multiplicateur…

Loul, arrêtons là ^^… On sent que tu veux défendre tes sites au delà de toute logique scientifique, vu cette phrase… Tu as raisons, quelqu’un qui omet 90% des paramètres n’est pas moins précis que quelqu’un qui en omet 10% :stuck_out_tongue:

Pour les condensation… Parceque les autres en tiennent compte peut être ? :). Tu semble tellement à fond pour critiquer, que tu ne te rend même pas compte que les autres sont pires. C’est ouf comme mentalité ^^.

Bonne continuation à toi :p, je ne répondrai plus, ça tourne a la mauvaise foi :slight_smile:

1 J'aime

Sur le coup, c’est toi côté mauvaise foi.

1/ oui Mic Mac a des lacunes dans son estimateur, notamment de ne pas traiter par vol (pour différencier les courts/longs courrier). Je le dit d’ailleurs depuis le début. Y’a que toi ici qui pense que ta source est totalement exacte, irréprochable, et doit faire foi. J’ai au moin l’honnêteté intellectuelle d’aller contrôler via d’autre sources.
2/ non leurs chiffres ne sortent pas d’un chapeau. Il viennent de la base Carbone, maintenue par l’ADEME, organisme officiel, dont le point de départ est la même source que la DGAC (et la même méthode pour la partie CO2). Est-ce qu’on peut faire mieux? Surement. Est-ce que les trainées de condensation sont prises en compte? Oui, car ça provient de l’ADEME, cf mon commentaire précédent.
3/ tu fais le choix de discréditer toute source que tu n’arrive pas à comprendre, quand bien même ta source est erronnée a minima d’un facteur 2, facilement démontrable.

Perso j’ai trouvé le sujet super intéressant, dommage que ce soit parti en sucette à la fin ^^.

De ce que j’ai pu voir par contre, effectivement, pour rejoindre @Feladan , et c’est mon avis également, les sources officielles semblent bien plus précises que les autres, du moins dans ce qu’elles marquent (après est-ce la vérité ou mentent-elles ?). Et perso (avis perso), je trouve ça également mieux.

Mais c’est clair que voir autant de différence dans les calculs, ça fait poser des questions !

Et donc il faut prendre laquelle? DGAC ou ADEME (Mic Mac utilise l’ADEME comme source)?

Il y a « utiliser » et « utiliser » :slight_smile: . L’une décrit parfaitement ce qu’elle utilise, l’autre malheureusement beaucoup moins. Elle n’utilise visiblement que pour un cas très restrictif :frowning: .

Chacun prend ce qu’il veut comme source ! Le vol que tu testeras correspondra peut être pile dans le scénario de test donc ça sera impec :smiley:

Moi je suis du genre à croire aussi le plus précis et le plus explicatif ^^’

En fait les deux décrivent très bien ce qu’elles font. Et elles font d’ailleurs la même chose (ou presque). Le problème c’est que @Feladan n’a pas pris la peine de chercher (MicMac | Sources) et s’est arrêté à un commentaire dans le simulateur qui stipule « Attention pour l’avion : on vous demande le nombre d’heures par an dans l’avion (afin de pénaliser les vols court courrier). » Et il est parti du postula que pénaliser les vols court courrier c’est mal et utiliser uniquement le nombre d’heure c’est mal. Or, cf ci-dessous, DGAC et Mic Mac applique les mêmes ratios entre vols court et long courrier.

Ci-dessous, et de manière un peu plus détaillée, les méthodologies utilisées

DGAC
La DGAC utilise une méthodologie indépendante qui lui permet de déterminer une consommation par passager par km basée sur tout un tas de paramètres (données constructeur, remplissage, fret, passagers, production du kérosène …)
La DGAC transmet ensuite toutes ces information à la base Carbone maintenue par l’ADEME.
Ensuite ils appliquent des pondérations pour tenir compte des distances (sur un trajet plus court, tu consomme plus au km).
Le ratio est de 0,14 kg / km / passager pour un vol de ~500km, 0,09 pour un Paris NY (5800km) et 0,07 pour un Paris-Tokyo (9600km). Tu peux vérifier ces chiffres sur leur simulateur.
Par contre la DGAC ne prend pas l’impact des trainés de condensations

MicMac
Ils prennent les chiffres de la base carbone (donc source ADEME donc DGAC) auquel ils considère le temps parcouru (car plus le nombre de km est court plus la durée par km est longue et donc la conso importante).
Si tu divise le temps d’un vol par le nombre de km tu arrives a des ratios qui sont quasi identiques à ceux de la DGAC (0,14 / 0,09 / 0,075). Si tu veux vérifier tu prend les même trajet que t’as sélectionné sur la DGAC et tu vas sur un comparateur de prix de vol pour connaitre la durée du vol.
Reste qu’il ne s’agit pas de CO2/km/passager mais de h/km/passager.

MicMac considère 188 kg / h / passager là où si on fait le calcul pour la DGAC ils sont à 60 kg / h environ (le chiffre n’est pas identique sur les différents trajets, la DGAC considérant l’avion « probable » pour le trajet or un monocouloir court courrier n’a pas les même conso par passager qu’un bi couloir long courrier, l’écart représente moins de 5%).

Ensuite le facteur appliqué par MicMac n’est pas le même que celui de la DGAC ce qui fait qu’ils arrivent à un facteur 3 par rapport aux chiffres de la DGAC.

Ce facteur 3 représente l’impact des trainées de condensation.

Toujours est-il qu’il ne s’agit pas du facteur considérée par l’ADEME (qui va utiliser un facteur 2 et sortira donc des chiffres x2 par rapport à la DGAC). Mais c’est pas forcément délirant sachant que l’analyse de l’ADEME sur les trainées de condensation explique que la force radiative d’un avion est de :

  • ~35 pour le CO2
  • ~150 avec tout (dont trainées) avec un niveau d’incertitude important (range 70-230)

Le x2 de l’ADEME correspond à la fourchette basse, le x3 de mic mac est légèrement inférieur au point moyen.

https://www.bilans-ges.ademe.fr/documentation/UPLOAD_DOC_FR/index.htm?aerien.htm

Je ne trouve absolument pas qu’il « reste bloqué » sur une phrase comme tu dis… Il va carrément plus loin en comparant toutes les données… Tu es sûr d’avoir bien lu ses commentaires ? De plus je pense que tu as du survoler les fiches explications, surtout quand je vois des choses comme « la DGAC utilise une méthode indépendante », alors que c’est marqué que ce sont des méthodes internationales (MEET [2], EMEP [3]) :smiley: .

Chacun utilise le simulateur qu’il veut, je voulais juste dire que j’étais assez d’accord avec son analyse, c’est tout, n’essaye pas de me convaincre stp, j’ai bien lu vos deux commentaires et je me suis fais mon avis en toute objectivité ^^ .

Mais je comprends que c’est un sujet qui passionne :stuck_out_tongue: . Des bisous à vous !

Indépendant dans le sens indépendante de la DGAC (c’est pas une critique d’ailleurs, bien au contraire)

Désolé, moi je ne vois aucune comparaison étayé dans ce qu’il sort (enfin jusqu’à mon message précédent moi non plus cela dit).
Une comparaison permet justement de se rendre compte que la méthode de Mic Mac est identique à celle de la DGAC, exception faite du facteur de prise en compte des trainées de condensation (Mic Mac x3 sur les résultats ou ADEME x2 sur les résultats) ou d’une meilleure prise en compte de l’appareil moyen sur un trajet spécifique (DGAC, +/- 5%)

Et donc lequel est-il?

Pareil. Après je pense que Feladan voudra plus partir en vacance avec moi (en avion). C’était pas prévu remarque :grin: