Forum Clubic

Commentaires : Pollution automobile : l'UE fixe un objectif de -40% d'émissions de CO2 d'ici 2030 (page 2)

On sait tout à fait qui a raison sur cette question, le débat sur cette question est du même niveau qu’avec les antivaccins, les créationnistes, ou les platistes (par ordre de “délire” scientifique).

Vous n’avez absolument pas cherché si vos informations sur l’état de la glace ou les cycles solaires sont exactes ou à nuancer, n’est-ce pas ? :roll_eyes:

A une époque tous les scientifiques étaient d’accord aussi…pour dire que la terre était plate.
Je blague mais, ce genre d’affirmation balancé comme ça ne fait rien avancer, ce n’est pas ça débattre. Si tu veux les convaincre, tu dois leur démontrer que tu as raison, pas juste leur dire que eux ont tort. C’est le grand soucis de tout ce problème de climat (et comme beaucoup d’autres sujets), ça se finit en “fermez là, de toute façon, on a raison, vous avez tord”. C’est néfaste en plus d’être stupide. Je ne dis pas que tel ou tel a raison, mais tout ça manque de pédagogie et c’est ce qui est pourtant nécessaire. Ca demande du temps, de la compétence, un brin d’intelligence dans les rapports humains, et de l’humilité. J’ai l’impression qu’il t’en manque quelques uns dans la liste.

Non, la science qui croit que la Terre est plate, ça c’est ce qu’on aime dire pour faire style “oh lala mon bon monsieur mais la science se trompe tout le temps”.

En réalité, on sait que la Terre est sphérique depuis Eratosthène, 200 ans avJC, qui a déterminé ce résultat suivant la méthode scientifique, et depuis personne n’a proclamé un résultat différent en suivant cette même méthode, simplement parce que c’est ce qui correspond aux données expérimentales.

Le simple fait de croire qu’à un moment la science a réellement considéré que la Terre était plate témoigne d’une profonde méconnaissance de comment la science fonctionne, et de son histoire.

Et à un moment il faut arrêter avec le politiquement correct : si tu nies le changement climatique, si tu es antivaccins, si tu crois qu’on est jamais allé sur la Lune, si tu crois que la théorie de l’Evolution est fausse, si tu crois que la Terre est plate, c’est que tu es stupide, point.

c’est quoi l’équivalent véhicule de la pollution d’un porte container?? et il y en a combien déjà?.. Si on commençait déjà par rapatrier les usines là où les produits sont consommés, ca ferais déjà moins de pollution!!!

Une fake news de plus…

Réfléchissons un instant, 55 millions de voitures, c’est plus que le parc automobile français (un peu moins de 40 millions de véhicules) !
Autre indice : normalement, le transport maritime est moins polluant que le transport routier. Autrement dit, si les conteneurs transitaient par la route, cela voudrait dire qu’environ 20 000 camions pollueraient autant que 55 millions de voitures… Comment peut on prendre au sérieux un tel chiffre ?

Dans les faits, les megas porte-containeurs émettent environ 30 g de CO2 par km et par conteneur, soit 618 kg de CO2 par km lorsqu’il transporte 20 600 conteneurs. Or, en 2010 (considérant que l’âge moyen du parc automobile est d’environ 9 ans) une voiture individuelle neuve émettait 130 g de CO2 par km. Ce qui signifie que le porte-conteneur pollue autant que 4 750 voitures, nous sommes très très loin des 55 millions…

Et si l’on comparait avec le transport routier ? Selon les calculs réalisés par le groupe CMA CGM, un camion émet environ 80 g de CO2 par tonne et par km quand le “CMA CGM Antoine de Saint-Exupéry” émet 3 g de CO2 par tonne et par km, le rapport est donc là encore très favorable au navire qui émet 26 fois moins de CO2.

@CM35
"Les glaces se portent plutôt bien en 2018 par rapport aux années précédentes, rien de catastrophique comme on nous le rabâche en tout cas : http://polarportal.dk/en/sea-ice-and-icebergs/sea-ice-thickness-and-volume/ "

Je ne comprends pas ta démonstration. Le niveau 2010-2018 sont tous largement inférieurs à ceux de 2000-2010, il n’y a que les niveaux 1991-2000 qui ne sont pas significativement supérieures à la période suivante… Problème d’ancrage mental?

Bon, c’est confirmé, tu ne sais pas lire. Nulle part, j’ai réfuté le changement climatique, ni les autres ici d’ailleurs, ils (moi je suis entre les 2, je me questionne) réfutent l’idée que c’est le fait de l’homme. Donc commence par écouter les gens au lieu de faire un monologue totalement inutile et improductif. Désolé, mais le politiquement correct TU le fait depuis le début en admettant ce qui est la norme en ce moment (ce qui ne veut pas dire que tu as tord, mais contrairement à toi, je suis ouvert et pour le dialogue, sans prendre ceux qui ne sont pas de mon avis pour des imbéciles, tu dessers “ta” cause en agissant ainsi).
Au passage, Mon fils à tous ses vaccins à jour, je pense que l’homme à été sur la lune, je pense qu’a une époque, ceux que l’on (qui se) considéraient comme scientifiques ont décrété que la terre était plate ou que le soleil nous tournait autour (même si d’autre avait dit le contraire bien avant et avait raison) et que à cette époque (pas si éloignées), on tuait ceux qui disaient l’inverse. La majorité n’a pas toujours raison (sinon trump ne serait pas élu !).

Fallait-il vraiment préciser ? Quand on parle de nier le changement climatique, c’est toujours sous-entendu “nier le changement climatique causé par l’homme”. Il y a quelques années, il y avait encore des climato-négationnistes pour dire “non le climat ne change pas du tout”, et même si depuis ils admettent que le climat change, on peut encore voir cet argument transparaitre dans leurs réfutations, même ici, cf. l’épaisseur de la calotte glaciaire par exemple, ou le nombre des ours polaires, les températures en baisse dans certains coins du globe, etc…

Et sinon, non, vous avez tort, la science en tant que telle n’a jamais décrété que la Terre était plate. Il y a eu quelques périodes dans l’histoire de croyance, mais globalement ça fait longtemps qu’on sait qu’elle est sphérique. Et il ne suffit pas de se “considérer comme scientifique” pour l’être réellement, faire de la science ça correspond à un processus de pensée bien défini. Il y a eu des scientifiques, avant Copernic et Galilé, pour croire que le soleil tournait autour de la Terre, mais du moment où des données objectives ont montré le contraire, les seuls qui le pensaient encore le faisaient au nom d’une croyance (“c’est écrit dans mon livre religieux favori, donc c’est vrai”), et non d’un savoir.

Ça n’est pas une question de majorité ou minorité, la recherche scientifique fonctionne indépendamment de ça. Si un seul scientifique trouve un résultat expérimental qui contredit la théorie courante, sur n’importe quel domaine, alors tout le monde est bien obligé de changer la théorie pour accommoder le résultat. Si un jour un seul gars mesure une particule qui va plus vite que la lumière, il faudra changer la relativité d’Einstein, majorité ou pas. Et là, ça fait des années que pleins de chercheurs, en situation de concurrence, cherchent sur la question et arrivent aux mêmes conclusion. Et les climatosceptiques n’arrivent qu’à sortir des arguments triviaux du genre “c’est le soleil” (comme les les autres n’y avaient pas pensé avant, rho mais qu’ils sont benêts).

De nos jours, si un seul scientifique ose dire d’après ses résultats que le climat ne change pas à cause de l’homme, bref, n’est pas dans le courant de pensée majoritaire, il est catalogué conspirationniste, farfelue ou climatonégationniste (alors qu’ils sont justes climatoseptiques et ne demande qu’a être convaincus) et on le met à l’écart. Ca en est là (ou c’est l’impression que cela donne). Et on le voit ici, il suffit de ne pas être d’accord avec ça et c’est tout de suite pareil, conspiration, climatonégationniste (en employant volontairement ce terme bien précis, tu clôt le débat car tu suppose qu’ils n’accceptent pas d’être convaincu et évite ainsi d’avoir à les affronter sur les arguments, “on ne peut pas discuter avec vous”), “stupide” même comme tu me l’as dis. C’est l’inquisition, et c’est triste quand même ce refus du débat par le dénigrement systématique. Le climat n’est pas le seul sujet pour lequel ça se passe, c’est un peu pour tout maintenant, et si on observe bien, c’est une façon d’agir très “à gauche” ce déni des opinions contradictoires. Et forcément, ça donne l’air d’un refus du débat et ça amène des doutes quand bien même il n’y en aurait pas. Et puis bon, on trouve ce que l’on cherche. Traduction, ces recherches des 2 cotés sont faites avec des à priori et rendent des résultats orientés ce qui rends difficiles la création d’une opinion. L’aggressivité (et tu en es la preuve) dont font preuve les défenseurs du changement par l’homme semant forcément le doute sur leurs résultats, il est logique de trouver des gens qui doutent. D’un sens tant mieux, ce doute oblige les scientifiques à affiner leur recherche, à les prendre sous un autre angle, quitte à arriver aux mêmes conclusions mais en ayant explorer toutes les pistes et pas en ayant accepté la première sans broncher (le doute étant une base de la science). et ça fait avancer la cause car c’est avec des arguments et de la pédagogie que l’on obtient l’adhésion (et donc un changement des usages qui peut améliorer la situation). Donc, au lieu de juste dire qu’ils sont stupides et user d’un sarcasme suffisant, explique aux gens pourquoi leurs arguments ne sont pas bon, et là tu méritera cette suffisance.

Non, si il a un modèle et des données pour étayer sa thèse, il sera écouté. Le fait est qu’aucun n’en a sorti un jusqu’à présent.

Et la raison pour laquelle maintenant les climatosceptiques sont critiqués, c’est parce qu’ils sont tous soit des fraudeurs soit des clowns. Regardez les platistes ou les créationnistes, c’est exactement le même process : ils clament “on veut me faire taire parce que je suis contre la pensée unique, l’orthodoxie, etc…”, comme si le simple fait d’être à contre-courant de la pensée générale était une vertu en soi. Mais le fait est que les créationnistes sont ignares, les platistes encore plus, et les climato-sceptiques s’accrochent toujours aux mêmes réponses, “c’est le soleil”, “c’est naturel”, etc… mais n’ont pas le moindre début de modèle ou d’explication sur ce qui cause les phénomènes mesurés actuellement.

Il n’y a pas de refus du débat, le débat a eu lieu il y a des années, l’alerte sur le climat ne date pas du film d’Al Gore, on en parlait déjà bien avant, vous n’étiez juste pas là pour le voir. Donc dire maintenant “ouin ouin il y a refus du débat” est absurde, c’est ignorer des décennies de recherches sur le sujet. Et si on peut dire qu’un scientifique va “trouver ce qu’il cherche”, ça ne s’applique pas à l’échelle de milliers de scientifiques qui sont, encore une fois, en concurrence, donc dont l’intérêt n’est pas de confirmer les résultats des collègues, mais l’inverse. Aucun scientifique n’est devenu célèbre pour avoir confirmé un résultat déjà établi.

Si sur le pont d’un paquebot tout le monde voit arriver l’iceberg, et qu’il y en a un qui dit “mais non il n’y a pas d’iceberg, on change rien on continue tout droit”, il est normal que tous les autres l’envoient paitre ailleurs pour qu’on puisse agir et changer la direction du bateau.

Et pour finir, j’ai discuté avec assez de complotistes/créationistes/platistes/climato-sceptique pour savoir que la pédagogie et l’explication de pourquoi leur arguments ne sont pas bons ne sert strictement à rien. Ces personnes veulent croire que le WTC s’est écroulé par démolition controlée, que la Terre a 6000 ans et qu’Adam et Eve ont côtoyé des dinosaures, que la Terre est plate, et que le changement climatique est un complot mondial. Ils veulent croire tout ça, ils en ont psychologiquement besoin, et il est impossible de leur enlever leur doudou, ça les traumatise trop. Sinon ils se seraient déjà éduqués sur ces questions, toutes les informations sont disponibles.

Donc, à un moment, vu l’urgence de la situation, on arrête le politiquement correct de dire “toutes les opinions se valent”, “il faut débattre”, gna gna gna. Ils sont stupides, et on fait avec.

une seule solution reduire le poid t la vitesse des voitures or pour le moment c est tout le contraire

On passe de 32 à 30 commentaires ?

Clubic censure donc « en douce » (plusieurs jours après) afin d’éviter qu’on s’en aperçoive et ce, sans donner aucune explication à l’auteur, même pas en privé, bravo…

Soit vous apportez une raison valable à cette modération (sur ce fil ou en privé), soit vous laissez les gens s’exprimer librement. (en attendant, mes commentaires effacés sont sauvegardés et prêts à être postés à nouveau)

@Nmut

Aucun problème, la planète s’est réchauffée globalement, et alors ?

Chez nous en France par exemple, il suffit de constater le recul des glaciers pour s’en convaincre. (nous savons tous que nous vivons dans une période interglaciaire avec des hauts et des bas et qu’actuellement c’est une période douce qui domine)

Du coup c’est bien ce qui donne de la valeur aux graphiques que j’ai posté car malgré cette période de douceur et le point bas en 2012 en arctique (d’ailleurs compensé par un gain en antarctique), les glaces sont toujours bien présentes et même plutôt dans la moyenne des années précédentes malgré ce qu’on nous dit dans les médias grand public. Si l’on prend 2014 par exemple, l’antarctique avait atteint un record en épaisseur avec un arctique pourtant dans la moyenne, donc ça en fait de la glace pour une planète sur le point de s’enflammer…

En 2017 la calotte du Groenland a même augmenté significativement :

Autre détail : ne pas confondre la superficie des glaces avec leur épaisseur, donc le volume de celles-ci, certains médias s’amusent beaucoup avec cette confusion… (c’est bien pour cela que j’ai donné 2 liens à ce sujet, n’est-ce pas ?..)

Sans compter que visiblement, peu ont eu le courage d’aller voir les deux chaînes YouTube que j’ai donné, en anglais certes, donc oui cela demande un petit effort de compréhension…

Le climat est variable et les causes sont sûrement nombreuses, personnellement je dis juste que l’on ne sait pas avec certitude ce que l’avenir nous réserve. Cette période de douceur est peut-être sur le point de s’achever, c’est ce que pensent certaines personnes et pour le moment, après avoir cru l’inverse comme tout le monde, aujourd’hui je pense que ce scénario est tout à fait plausible… :

Alors du coup, l’Homme est-il vraiment responsable à 100% de tout cela ?

Il est par contre évident que tout le monde est d’accord pour lutter contre la pollution, la vraie… (et pas seulement celle des voitures d’ailleurs car où je vis je connais quelques gros pollueurs que le gouvernement adore…)

Sinon, pour s’amuser un peu, faites cette recherche :

« record snow 2018 »

C’est fou non ? :wink:

J’aurais aussi pu parler des anomalies régionales de températures pendant le minimum de Maunder, du rayonnement cosmique et de la nucléation, du volcanisme, etc. pour étayer mais je m’arrête ici.

Encore une fois, oui, il doit y avoir débat, mais vu que dans ce fil de discussion le sujet part à vau-l’eau sur des absurdités comme la Terre plate et autre joyeusetés pour noyer le poisson, je pense que je vais arrêter de perdre mon temps avec ce sujet alors qu’au moment où j’écris, absolument personne ne peut affirmer avec certitude quel climat il fera en 2050 sur tout le globe terrestre…

@CM35

Si vous lisez l’article du Monde que vous postez (ce que vous n’avez clairement pas fait), vous verrez qu’en 2017 la surface de la banquise a un peu augmenté par rapport à l’année précédente, mais la tendance globale sur plusieurs année est toujours la diminution.

Concernant la “neige record en 2018”, la neige étant de l’eau en suspension dans l’atmosphère, qu’est-ce qu’il peut bien causer le fait d’avoir plus d’eau évaporée dans l’atmosphère ? :roll_eyes:

Donc, encore une fois, à part quelques clowns négationnistes qui s’accrochent toujours aux mêmes arguments débunkés depuis longtemps (c’est le soleil ! c’est les volcans ! c’est normal !), il y a un consensus scientifique énorme sur cette question.