Forum Clubic

Commentaires : Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être "complice" du changement climatique (page 3)

L’AFIS:

Je n’ai pas bien compris, ton message n’a que peu de rapport avec celui auquel tu as répondu. =/

Ah, tu répondais à l’autre en réalité je pense.

D’ailleurs c’est faux que dire que tout le monde est d’accord, Trump dit bien que tout ca c’est de la foutaise.

Bel exemple, je pense qu’il te dessert plus qu’autre chose :slight_smile:

les scientifiques qui se basent sur des etudes qui sont revues par leurs paires de nombreuses fois

Si tu parles de ces scientifiques qui bataillent contre courant pour exister, navré de te dire mais non. Les 3/4 des études ne sont que des critiques d’autres. Les études sont partiales, pour la plupart non revues par des paires et surtout, surtout, très centrées et incomplète.

D’ailleurs, c’est classique ici. On donne un argument, une étude, et on a toujours la même chose en réponse . “Ils mentent” , “C’est partial !”, “C’est pas scientifique !”, “Regarde là y’a conflit d’intérêt !”.

Mais en revanche, les études, nada.

Nier que l’homme est un facteur responsable (et même aggravant) du réchauffement, c’est juste une hérésie scientifique aujourd’hui.

En revanche, dire qu’il y a d’autres causes également, ne l’est pas.

Tiens, ceux-là doutent ? :

Principe de base de la physique, qui ne nécessite pas de model climatique complexe:
Plus de C02 = forcage = plus chaud

@melcky

Je fais parti des abonnés à cette chaîne depuis plusieurs années.

Alors effectivement, c’est tellement simple, il faudrait le rappeler à ces 500 scientifiques qui doutent encore. :grinning:

Et puis à ceux-là aussi :

http://www.petitionproject.org/

Ainsi qu’à eux :

https://www.wikiberal.org/wiki/Liste_de_scientifiques_sceptiques_sur_le_réchauffement_climatique

En complément :

27 points qui montrent que le CO2 n’aurait pas grand-chose à voir avec le « problème » :

https://www.researchgate.net/publication/332245803_27_bullet_points_prove_global_warming_by_the_sun_not_CO2_by_a_GEOLOGIST_for_a_change

Et si c’était le cas, la contribution humaine n’aurait été que de 0,01 °C en 100 ans selon ce papier :

Par ailleurs, dans un autre fil de discussion @tmtisfree avait expliqué que le CO2 suivait la température et non l’inverse : Que pensez-vous des nouveaux modèles climatiques ?

Qui a raison du coup ? :face_with_raised_eyebrow:

Bref, au vu de l’effervescence démesurée autour de ce sujet (nombreux messages enflammés sur d’autres fils, insultes à répétition, fermeture de l’espace commentaire) je propose une trêve. (Peut-être faut-il laisser les scientifiques débattre entre eux sur ces questions complexes finalement ?)

Ce n’est pas un “principe de base” mais l’hypothèse objet de la controverse, qui doit donc être testée.

Comme on ne peut pas la démontrer expérimentalement, il ne reste que les modèles pour déterminer sa véracité. Les modèles qui l’implémentent sont par définition circulaires, et leurs résultats ne permettent donc pas de la valider (ce serait un peu comme ta grossière tentative de l’évacuer comme un “principe”…).

Cependant, l’hypothèse (et donc les modèles) permet de faire des prédictions qui peuvent être testées empiriquement. Par exemple, il a été prédit un réchauffement localisé (hotspot) ou que le forçage (l’hypothèse) était positif.

Que montrent les données recueillies ?

  • Hotsopt : pas de hotspot

Source radiosondes à gauche : Hadley Radiosonde. SAR 1.1, 2006, CCSP, Chapter 5, p116, recorded change/decade, Hadley Centre weather balloons 1979-1999, p. 116 , fig. 5.7E, de Thorne et al., 2005.
Source des modèles à droite (cette image a été “disparue” des sites du GIEC…) : https://web.archive.org/web/20181103084804/https://www.ipcc.ch/publications_and_data/ar4/wg1/en/figure-9-1.html

  • Forçage : signe opposé à celui prédit
    ERBE (en haut à gauche) = données satellite
    le reste = modèles

Source : https://agupubs.onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1029/2009GL039628
Mise à jour en 2011 :http://www-eaps.mit.edu/faculty/lindzen/236-Lindzen-Choi-2011.pdf

1 J'aime

Euh, je suis pas sur que tu ais bien lu (ou compris) mon post. Ce que je dis c’est que ce qui vient des etats et des scientifiques est bien differents, que les articles des scientifiques sont revus, rerevus a plus soif avec une methode scientifique qui donne confiance.

Je ne comprends pas du tout ta remarque a l’encontre de mon post

Oui effectivement je me suis gourre de citation.
Mon exemple sur Trump est purement pour mettre en avant que les etats ne sont pas tous d’accord, chacun a son avis et cela depend du sens du vent et de l’age du capitaine.

Le but de mon post est de dire que quand un scientifique publie un article dans Nature en general c’est plutot du serieux. J’attends que quelqu’un me link un article serieux, publies dans une revue scientifique serieuse qui a une vraie demarche.

A chaque fois que je pose ce genre de questions je me prends des insultes, je me fais traiter de mouton incapable de me renseigner …

Je ne vais pas répondre avec quantité d’articles d’avis qui confirment la responsabilité de l’homme et la réalité du réchauffement.
Cela me parait inutile, effectivement laissons faire les gens plus qualifiés.
Le constat est donc qu’il n’y a pas unanimité sur la question (pas surprenant).

Néanmoins, pour moi, le principe de precaution devrait prévaloir.
Vu les conséquences, mieux vaut faire un effort tout de suite que mourir ou souffrir (meme peut être) demain.

Tu ne te serais pas trompé de personne par hasard? :thinking:
J’ai beau vérifier, je ne vois pas de réponse de ma part à un de tes posts…

@melcky

Je comprends.

Vous pourriez en effet poster d’innombrables articles favorables à la thèse dominante (que je lis assez souvent aussi) auxquels je pourrais éventuellement vous répondre avec d’autres publications, et ainsi de suite, nous n’en serions pas tellement plus avancés puisque globalement personne ne change d’avis lors de telles discussions. (même si parfois elles permettent malgré tout une prise de conscience qu’il existe d’autres avis qui étaient auparavant noyés dans la masse d’informations que nous ingérons chaque jour.)

Le principe de précaution est intéressant mais c’est à double tranchant, par conséquent il est indispensable de ne pas se tromper de diagnostic, en particulier quand on sait que certains extrémistes évoquent l’idée d’avoir recours à la géo-ingénierie pour inverser un processus dont ils pensent bien connaître la ou les causes.

En terme d’écologie en général (l’authentique), je crois que nous sommes tous d’accord, personne n’apprécie la pollution ni la destruction massive des écosystèmes, si on laisse faire tout et n’importe quoi cela portera forcément préjudice aux générations futures.

Bien à vous.

Concernant vos fameuses pétitions, histoire de remettre dans le contexte au niveau des nombres qui peuvent paraitre très gros. Grand argument qui revient autant de fois, j’ai déjà tenté d’expliquer que ce chiffre, semblant impressionnant, n’était qu’une misérable goutte d’eau. C’est toujours bon de remettre les chiffres dans le contexte de l’époque, un chiffre tout seul ne représente rien.

31.000 représentent :

  • 0.3% des scientifiques diplômés en 2008 : “10.6 million science graduates have gained qualifications consistent with the OISM polling criteria since the 1970-71 school year”
    (https://nces.ed.gov/programs/digest/d08/tables_3.asp#Ch3aSub4)

  • 0.5 % de ces fameux 0.3% ont un background en climatologie ou science atmosphériques.
    Il y a en comparaison, 10% des signataires qui n’ont qu’un background en Médecine.
    (http://www.petitionproject.org/qualifications_of_signers.php) et même plus de personnes en Métalurgie(384) qu’en climatologie+ science atmosphériques (151) . En conclusion, n’importe qui peut signer ce truc, même sans connaissance ni travaux en climat. Restons sérieux.

  • Pour pouvoir signer, il faut être détenteur d’un Bachelor en Science minimum. Pas d’étude, pas de publication, même pas de poste dans les sciences, rien.
    En comparaison, le lvl Bachelor en France est du BAC+3/+4/+5 (en fonction des études). Soit, en comparaison, même moi avec mon BAC+5 en Science informatique, je pourrais la signer (242 signature en Computer Science ).

  • Cette pétition était accessible depuis 1998 (mais plus après 2008 je crois). Je vous laisse juger des connaissances sur la climatologie à l’époque et surtout combien ne signeraient plus aujourd’hui.

  • Vérification des personnes : “Petition project volunteers evaluate each signers’s credentials, verify signer identities, and, if appropriate, add the signer’s name to the petition list.”
    Chacun peut apporter ce qu’il veut à cette phrase, basé sur des “volontaires qui vérifient que quelqu’un est d’accord avec eux”. Quel conflit d’intérêt.

Je tenais à apporter un contexte sur ces fameux 30.000 … “scientifiques”. Ce chiffre parait énorme, mais il n’est jamais remis dans le contexte ou expliqué (très volontairement, car on s’aperçoit sinon que c’est limite comique.), c’est une technique classique pour faire croire qu’il y a un débat quelconque.

Je laisse le soin à chacun d’apporter sa réflexion sur le chiffre ou les qualifications de ces 30.000. :slight_smile: Ne parlons pas de la deuxième, qui liste une centaine de personne au niveau du MONDE.

Restons sérieux, ces pétitions sont risibles littéralement de A à Z, jusqu’à la vérification même des personnes et debunked des centaines de fois.

Édit correction : Cette pétition est toujours ouverte. Le nombre de diplômés à plus que doublé. 31.000 sur 20 millions.

@Feladan

Même remarque avec vôtre fameux « consensus » dont nous avons déjà parlé longuement et à propos duquel vous disiez vous-même qu’il n’avait pas valeur d’argument.

À partir de combien de signataires qualifiés « ça compte » du coup ? :thinking:

Étudier l’évolution du climat revient à prendre en compte une grande quantité de facteurs, cela requière des compétences dans de nombreux domaines qui s’étendent d’en dessous le plancher des vaches jusqu’aux rayons cosmiques les plus énergétiques, le saviez-vous ?

Cela ne se résume donc pas aux simples émissions de CO2 d’origine anthropique. (Restons sérieux. :slightly_smiling_face: )

Personnellement, à cette adresse http://www.petitionproject.org/qualifications_of_signers.php
je lis ceci (entre autres) :

  • « Atmosphere, Earth, & Environment (3,805) »

  • « Physics (5,225) »

  • « Chemistry (4,822) »

  • « Biochemistry (744) »

  • « Agricultural Science (296) »

  • « Plant Science (292) »

La plupart de ces secteurs ont leur importance quand on souhaite étudier la question climatique, chacun peut donc apporter sa pierre à l’édifice, voire même découvrir des failles dans la thèse officielle quand ça touche son domaine d’expertise.

Mais soit, admettons qu’ils ne soient plus 31 000 mais simplement 1 000 ou même 500 comme la dernière pétition en date, cela changerait quoi ? Sont-ils moins compétents que les autres qui disposent de moyens presque illimités dès qu’il s’agit de défendre la thèse officielle ?

Bien sûr que non.

Merci pour les scientifiques qui y ont participé… :unamused:

Franchement ils sont trop bêtes, quelle idée de signer un truc qui pourrait nuire à leur carrière pour ne rien y gagner en retour, il faut vraiment qu’ils viennent d’urgence sur Clubic pour lire vos interventions pleines de bon sens ! :joy:

364,5 ppmv *(1,04)^10 = 540 ppmv en janvier 2007.

540 ppmv*(1,04)^17,666 = 1079 ppmv en septembre 2024.

Merci pour votre intervention dans le but d’essayer de défendre votre pétition biaisée de A à Z. Des critères demandés, jusqu’à la … “Vérification” des qualifications.

Chacun fera l’avis qu’il veut, je ne demandais pas de réponse aveuglée de votre part. Je précisais juste ce que vous aviez volontairement omis, le contexte, ce que représente le nombre, la “vérification”, les qualifications sommaires et/ou qui n’ont rien à voir.

Cette pétition n’est qu’une preuve de plus que les climato sceptique sont marginaux.

PS: Ne comparez pas des choses que vous ne connaissez pas. Vous n’avez clairement pas lu les différences de qualification/emploi des sondés, (ils sont marqués noir sur blanc, comme ici). Et je vous laisse méditer sur la différence de public entre une manifestation personnelle (signer une pétition) et sondés (sondage représentatif). Bref, hors sujet total (tentative de changer de sujet ?? ;))

Édit : La pétition étant en réalité toujours signable (nous passons a 31.000/20 millions+). Je vais aux USA la signer pour vous donner un coup de pouce, car je rentre dans les critères demandés pour la signature :D. Je suis tout autant compétent qu’eux donc, non ?
Oulala. Ma carrière scientifique va être en jeu attention moi :joy::joy:

Dingue…fous là-dedans.

1 J'aime

Y’en a pas un qui a compris mes calculs… .

@Feladan

Ce n’est pas “ma” pétition, c’est vous qui faites une fixation. (voir plus bas)

Pardon, je n’avais pas assez détaillé.

Vite fait :

Vôtre premier point était sans valeur :

« 31.000 représentent 0.3% des scientifiques diplômés en 2008… » -> Quel intérêt de mentionner cela si ce n’est une tentative de minorer artificiellement le nombre de signataires par le biais de pourcentages bidons ? J’imagine que la plupart n’ont d’ailleurs jamais entendu parler de cette pétition puisqu’elle ne concerne QUE la question climatique, sans parler de ceux qui s’en foutent, il y en a…

Le second découle du premier et j’ai expliqué plus haut pourquoi il n’était pas forcément nécessaire d’être climatologue pour signer ou avoir un avis sur la question. (-> troisième point)

Vôtre quatrième point aurait pu être valide si les prévisions à la « Al Gore » dont j’ai déjà parlé précédemment s’étaient réalisées, quant au nombre de personnes qui signeraient cette pétition de nos jours, c’est une pure spéculation de vôtre part. La dernière pétition en date démontre au contraire un dynamisme encourageant.

Le cinquième point n’a rien de choquant, au contraire, cela montre qu’il y a eu vérification de l’identité et des qualifications de chaque signataire, et heureusement.

Vous vouliez quoi ? Qu’il y ait une vérification par les petits gars du GIEC aussi ?
Bizarrement vous leur reprochez d’être du même avis mais quand il s’agit du camp réchauffiste constamment dans l’entre-soi, c’est une autre histoire… :unamused:

Pour le reste, vous avez la FAQ :

  1. Does the petition list contain names other than those of scientist signers?

    Opponents of the petition project sometimes submit forged signatures in efforts to discredit the project. Usually, these efforts are eliminated by our verification procedures. On one occasion, a forged signature appeared briefly on the signatory list. It was removed as soon as discovered.

    In a group of more than 30,000 people, there are many individuals with names similar or identical to other signatories, or to non-signatories – real or fictional. Opponents of the petition project sometimes use this statistical fact in efforts to discredit the project. For examples, Perry Mason and Michael Fox are scientists who have signed the petition – who happen also to have names identical to fictional or real non-scientists.

  2. Does the petition project list contain duplicate names?

    Thousands of scientists have signed the petition more than once. These duplicates have been carefully removed from the petition list. The list contains many instances of scientists with closely similar and sometimes identical names, as is statistically expected in a list of this size, but these signers are different people, who live at different addresses, and usually have different fields of specialization. Primarily as a result of name and address variants, occasional duplicate names are found in the list. These are immediately removed.

Plutôt correct s’agissant des doublons et autres fraudeurs repérés, non ?

Si, si, j’ai déjà expliqué dans mon précédent message et à la limite j’aurais même pu ajouter la rubrique Sciences Informatiques puisque comme vous devez le savoir ce domaine de compétence peut beaucoup aider à calculer « deux ou trois trucs » à partir des données brutes et produire quelques graphiques intéressants sur le sujet, comme sait très bien le faire Tony Heller par exemple, encore lui… :wink: (-> vôtre édit tombe à pic du coup)

On parle majoritairement de scientifiques qualifiés là, pas de personnes au hasard.

S’ils ont jugé bon de signer, on peut raisonnablement penser qu’ils ont de quoi s’en expliquer scientifiquement.

Le sondage, à ce niveau de propagande médiatique (y compris dans le milieu scientifique), favoriserait bien entendu la version officielle, aucun doute là-dessus oui… :smirk:

Oui. :slightly_smiling_face:

C’est réciproque. (vous avez édité, tant pis.)

N’inversons pas les rôles, c’est vous qui m’avez répondu ici, et ce malgré vôtre souhait de ne plus jamais m’adresser la parole. (cf. vos propos proches de l’insulte qui ont d’ailleurs fait réagir la modération.)

Pourquoi pas, mais même si l’on supprime les scientifiques dans des domaines trop éloignés du sujet cela ne retire pas pour autant tous les spécialistes qui se sont exprimés au travers de cette pétition. (À la limite, même un seul peut suffire, tant que ce qu’il dit tiens la route.)

Une petite source peut-être (ou plutôt dix du coup) ? (vous avez édité, trop tard…)

Vous progressez, dans vôtre précédent message c’était des centaines… :

Vous venez d’éditer à nouveau mais je vous réponds quand même là-dessus :

Ces pétitions ont effectivement l’importance que chacun veut bien leur donner mais pour ce faire il est d’abord nécessaire de savoir qu’elles existent, d’où mon message, c’est logique ! :upside_down_face:

Possible, et ?

Sur les qualifications et l’importance qu’on leur donne voici une pure fiction humoristique et sarcastique à titre d’exemple :

Entre deux personnes dont l’une affirme plus ou moins ceci :

Et l’autre cela :

Ici je pense qu’il faut davantage s’intéresser au discours du plombier car il a une approche plus factuelle des choses. (et surtout : le sujet l’intéresse à priori, donc il vérifie tout.)

Après, quand il s’agit de creuser le fond du sujet il faut savoir de quoi l’on parle, c’est évident, on doit donc s’en référer à des personnes qualifiées, là je suis d’accord.

Quand un scientifique comme Dr. Mototaka Nakamura (au hasard) intitule son livre ainsi :

« Confessions of a climate scientist: the global warming hypothesis is an unproven hypothesis »

Et nous dit ceci :

« We also do not know for certain how the earth’s climate has changed in the past 100 years or longer, although we do know well how regional climate has changed in limited regions, such as Europe, North America, and some parts of Asia. A quasi-global observation system has been operating only for 50 years or so, since the advent of artificial satellite observation. Temperature data before then were collected over extremely small (with respect to the earth’s entire surface area) areas and, thus, have severe spatial bias. »

En concluant ainsi :

« Global surface mean temperature change data no longer have any scientific value and are nothing except a propaganda tool to the public. »

Avec un « background » comme celui-là :

« From 1990 to 2014 he worked on cloud dynamics and forces mixing atmospheric and ocean flows on medium to planetary scales. His bases were MIT (for a Doctor of Science in meteorology), Georgia Institute of Technology, Goddard Space Flight Centre, Jet Propulsion Laboratory, Duke and Hawaii Universities and the Japan Agency for Marine-Earth Science and Technology. He’s published about 20 climate papers on fluid dynamics. »

Comment doit-on interpréter ses propos ? :thinking:

(Il s’agit d’un scientifique “climato-sceptique” parmi tant d’autres, je l’ai choisi à titre d’exemple, n’associez donc pas ses déclarations à mes opinions personnelles.)

Maintenant, qu’ils soient 30 000 ou 300 voire même seulement 5 à dire sensiblement la même chose, pourquoi les ignorer s’ils comptent apporter les preuves de leurs affirmations ?

Peut-être qu’ils se trompent, c’est possible, il faudra donc le démontrer une fois pour toutes.

Laissons leur une chance d’exposer leurs points de vue à la majorité, c’est je crois l’objet de la dernière pétition qui semble bien plus intéressante que celle sur laquelle vous vous acharnez, surtout qu’ils n’ont rien fait de mal les bougres ! :smile:

Pas la peine de s’énerver. :smiling_face_with_three_hearts:

P.-S. 1 :

8 ème édition de vôtre part, y compris pendant que j’écrivais, pardonnez-moi s’il y a quelques cafouillages du coup. :stuck_out_tongue: (Heureusement, les modifications que vous avez apporté sont toujours disponibles via le bouton Ad hoc pour vérification.)

P.-S. 2 :

Vôtre Édit n° 10 :

Déjà abordé plus haut, c’est vérifié, vous devrez y renoncer dès qu’ils s’apercevront que vous trollez leur pétition. :smile:

Mais vous pouvez toujours essayer, déménagez et faites-le, bonne chance quand ils vous contacteront pour vous justifier ! (enfin bon, tenez-moi au courant si vous vous décidez mais j’ai tout de même de gros doutes sur l’issue de l’opération. :grin:)

Pour le moment nous en sommes toujours à 31 487 signataires dont 9 029 PhDs, on va surveiller si ça augmente, faites vite. :hugs:

Ah et puis signer une pétition si on n’y adhère pas, c’est ballot quand même…

Quel intérêt pour un scientifique quelconque de venir signer ce truc s’il ignore de quoi l’on parle ou s’il est en désaccord ?

De vôtre côté, vous avez peut-être les compétences requises sur le papier mais malheureusement pas la volonté d’y voir plus clair à cause d’un blocage idéologique qui vous empêche de consulter les éléments que certains internautes vous fournissent amicalement, c’est tout à fait regrettable, vous auriez pu être utile comme Heller et bien d’autres. :sob:

J’espère qu’ils arriveront à se passer de vos services… :scream:

Bon dimanche. :yum:

P.-S. 3 :

Si vous déménagez aux USA, évitez le Montana en ce moment, la météo fait des siennes.

2 J'aime

Quel amalgame de bêtises plus grosses les unes que les autres … J’espère que vous n’êtes pas avocat…

Je remets donc, car vous avez des problème de lecture visiblement (si il fallait encore le prouver…)

Je n’attendais pas de réponse aveuglée, juste apporter les précisions que vous oubliez aux lecteurs, afin qu’ils puissent pondérer eux mêmes la crédibilité de ce chiffre.

Bon dimanche.

Merci pour les compliments, c’est toujours agréable. :smile:

Bonne semaine.