Forum Clubic

Commentaires : L'Arcep réattribue les fréquences aux opérateurs, Free y gagne au change

Jeudi, l’Arcep a procédé à la réattribution des fréquences des bandes 900 MHz, 1800 MHz et 2,1 GHz, utilisées pour les réseaux 2G, 3G et 4G.

Il y aura des compensations financières dans ce “new deal”? combien Free va devoir payer pour récupérer des fréquences que les concurrents ont payé?

la b28 700Mhz n’existe plus?

c’est écrit dans l’article, normalement ils auraient dû tous repayer pour avoir des fréquences mais ils se sont arrangés avec l’état, c’était fait pour faire avancer le projet “France THD” en y injectant la monnaie nécessaire.
Bon cela ne changera pas grand chose aux niveaux des campagnes, c’est la présence d’antenne ou pas qui fait tout, moins la saturation des fréquences car trop de monde

donc les mise en chere des annees precedentes n’ont servis a rien, seulement engrangé des sous dans les caisses de l’etat…

@Feunoir “c’est la présence d’antenne ou pas qui fait tout” => c’est exactement ça.
Et dans mon coin des Hautes-Alpes, quand il y a une antenne, il n’y a qu’un seul opérateur dessus. Concrètement, cela veut dire qu’il faudrait pouvoir changer d’opérateur chaque fois que l’on passe d’une vallée à l’autre…
Le choix des fréquences et des protocoles est aussi importants, et là, force est de constater que c’est souvent plus facile de capter l’Italie puisque leur 2G passe mieux (fréquence mieux adaptée au masque montagneux) et porte deux fois plus loin (protocole mieux adaptée au manque d’antenne).

Des "sous, comme tu dis, qui seront redistribués aux opératuers

“S’agissant de la 4G, l’Arcep souhaite l’apporter à plus d’un million de Français supplémentaires répartis sur 10 000 communes aujourd’hui délaissées.”

Ce qu’on aurait du faire en France ? Un réseau public qui serait loué aux opérateurs.

Pour le même prix, on aurait eu une couverture bien meilleure. Avoir 4 opérateurs, ça veut dire que le consommateur paye pour 4 antennes qui couvrent le même endroit.

Cette gabegie est issue de cette vision européenne et sa secte ultra libérale qui veut du privé partout et à tout prix.

Et personne ne réfléchit au fait que dans certains cas de figure, c’est totalement contre productif. Dans les cas ou la concurrence reviendrait à multiplier les infrastructures coûteuses, il est évident que le consommateur n’y gagnera jamais.

Tout ce qui est réseaux, que ce soit électrique, ferroviaire, routier ou téléphonique ne peut être dédoublé sans gaspiller une montagne d’argent.

C’est possible uniquement sous certaines condition que l’état ou les départements fassent ce que tu proposes, du moins pour la fibre.
On est dans ce cas-là en Vendée actuellement où seul La Roche Sur Yon et peut-être 2-3 autres petits coins étaient couverts en Fibre. Là, le département est en train de tout fibrer, et louera ensuite ça aux opérateurs (ça a d’ailleurs déjà commencé). Ca a permis par exemple d’avoir de la fibre dans ma commune de 15000 habitants; où ça ne serait jamais arrivé sinon.

Pour le portable je ne sais pas s’il y a ce genre de conditions pour que les départements/l’état s’en mêlent. Après, ça coute des sous et on est plutôt dans une période d’économie donc bon…

si SFR a disparu en 2024, va-t-il y falloir trouver un quatrième opérateur ou va-t-on vers une re-re-re-redistribution ?

@Furax Effectivement, je parle bien de plan d’état.
Dans les cas ou l’on parle de très gros investissement d’infrastructure, un plan public représente la voie de la moindre dépense et du meilleur service.
Pour la fibre, c’est dommage qu’il ait fallu des années d’inaction pour que l’on réalise que sans plan public, rien ne se ferait.
Mais l’absence de plan pour les infrastructures de téléphonie mobile nous a fait rater de belles économies. Les 4 réseaux dédoublés, c’est le consommateur qui les paye…